Agressions Du Littoral : Macky Sall Entre Prédateurs Et Vendeurs De Vent




La boulimie foncière sans limite de hauts dignitaires de la République montre au Sénégal comment une caste de prédateurs est en train de faire la main basse sur tous les terrains du littoral à l’intérieur. La polémique s’est enflée ces derniers jours obligeant le Chef de l’Etat Macky Sall hier mercredi en Conseil des ministres d’inviter ses ministres concernés à veiller au respect des règles de gestion foncière au plan national.

Le domaine foncier est fortement agressé au Sénégal. La boulimie foncière de prédateurs est telle que le littoral dans la région de Dakar est le plus menacé. En effet c’est tout le littoral dans la région de Dakar qui voit sur des zones non aedificandi des constructions à usage d’habitat être construites. Outre les directives très claires qu’il a données à la Direction de la surveillance, du contrôle et de l’occupation des sols de détruire toutes les installations aux abords des Mamelles le Chef de l’Etat demande aux ministères chargés des Finances, de l’Intérieur et des Collectivités territoriales de mettre en œuvre un plan global d’aménagement durable et de valorisation optimale du littoral national.

Ces fortes recommandations du Chef de l’Etat ne doivent cependant pas être la fenêtre où chercheront à s’engouffrer certains pour eux aussi assouvir leurs sinistres desseins. Tout le monde considère que derrière la sortie de Madiambal Diagne qui lui-même a construit dans le domaine maritime comme non innocente. Cette sortie cache des desseins inavoués.

Pierre Goudiaby Atépa qui se distingue dans le combat contre les occupations et constructions anarchiques, vient de s’illustrer en offrant ses services qu’il dit gratuits à l’Etat pour que le littoral retrouve sa beauté d’antan. Pour ce faire il vient de dévoiler un plan qu’il dit innovant du littoral consistant à l’aménagement des baies de Fann et des Almadies, l’érection pour les étudiants d’un espace à hauteur du rond-point UCAD, des espaces verts, parkings, monuments et autres places publiques.

Le combat que mène Pierre Goudiaby Atépa contre l’agression du littoral par des prédateurs n’est donc pas gratuit. Le Président Macky Sall doit se montrer vigilant donc dans ses directives du respect des règles de gestion foncière au plan national.

Entre les prédateurs qui cherchent à étendre leurs mainmises et les vendeurs de vent Macky Sall doit faire attention.