Aly Ngouille Ndiaye avertit les commerçants: « Si la tabaski tombe le 1er aout, le 3 on va déguerpir les cantines »




C’est le chef de l’Etat qui a demandé à ses ministres d’accorder aux commerçants le report de la démolition du marché Sandaga jusqu’au surlendemain de la Tabaski. Mais, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, qui a fait face à la presse, avertit qu’à partir du 3 aout, les bulldozers vont entamer les démolitions.

«Le président de la République a été très sensible aux sollicitations des occupants des alentours du marché. Le ministre de l’Urbanisme, en charge du dossier, a rendu compte au président des différents types de rencontres qu’il a eues avec eux. Le préfet m’a rendu compte.

Tout a été remonté au président de la République qui a bien compris les préoccupations des commerçants. Il nous a instruit de rencontrer les commerçants et leur dire que nous leur accordons un délai supplémentaire jusque maximum deux jours après la tabaski.

Le surlendemain de la tabaski on va prendre toutes les dispositions pour démolir toutes les cantines qui sont autour du marché Sandaga. Si la tabaski tombe le 1er aout, le 3 on va déguerpir le marché. On s’est entendus avec les commerçants. Ils nous ont demandé de leur permettre de rester jusqu’après la tabaski, nous avons accepté cela.»