L’Ige révèle les petites magouilles d’un ministre




Ce sont, parfois, des pratiques très scandaleuses qui se déroulent dans les hautes sphères de l’administration sénégalaise. En témoignent les nombreux actes, aux antipodes de l’éthique, que posent certains ministre.

Par exemple, l’Inspection général d’Etat relève dans son rapport 2016, qu’il lui a été donné de constater un cas de conflit d’intérêt relatif à l’utilisation de sommes logées dans un compte bancaire, ouvert irrégulièrement par une direction de l’Administration centrale.

Les vérificateurs ont ainsi relevé les faits troublants suivants: le 15 juillet 2013, une association d’utilité publique, sous tutelle du département auquel est attachée cette direction, a viré 275 500 000 francs CFA dans ledit compte bancaire en guise d’appui budgétaire.

Or, le statut d’association de cette structure et ses moyens ne permettant pas, en principe, de venir en appui à une direction de l’administration et pour un tel montant. Puis, de ce montant, un chèque 150 000 000 de francs CFA a été remis, le 23 juillet 2013, à une association dont l’ancien président était le ministre en fonction à cette période dans le département concerné.

Interpellé, par l’Ige, le ministre, redevenu entre temps président de l’association bénéficiaire du chèque, a déclaré que les fonds ont servi au règlement d’une prestation et que toutes les pièces justificatives ont été transmises à l’association émettrice du chèque.

interpellée, la structure supposée dépositaire des pièces justificatives a indiqué n’avoir jamais contracté avec l’association présidée par le ministre et que, par conséquent, elle ne saurait détenir quelque justificatif de paiement que ce soit;

«L’association présidée par l’ancien ministre n’a fourni aucune preuve formelle de sa prestation de service, notamment la certification du service fait. Cela a pu être facilité par le fait que son actuel président était, au moment des faits, le ministre de tutelle de la structure qui a payé. Le ministre était, par conséquent, en situation de conflit d’intérêts manifeste», dénonce l’Ige.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.