Sénégal: Idrissa Seck prend la tête du Conseil économique, social et environnemental




RFI

Le président sénégalais Macky Sall a nommé l’ancien opposant Idrissa Seck (photo) à la tête du CESE. © AFP – CARMEN ABD ALI

Idrissa Seck a pris ses fonctions à la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE) jeudi 19 novembre lors d’une cérémonie officielle, après avoir été nommé par le président Macky Sall le 1er novembre dernier. Le chef du parti d’opposition Rewmi, arrivé deuxième à la présidentielle de 2019, est devenu la troisième personnalité de l’État, rejoignant ainsi la majorité présidentielle.

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier

Après avoir écouté l’hymne national et avoir été décoré d’une écharpe aux couleurs du Sénégal, Idrissa Seck a commencé son discours en remerciant le président Macky Sall « pour sa confiance ».

Très rapidement, l’ancienne figure de l’opposition a répondu à ceux qui s’interrogent sur son choix de rejoindre la majorité en dirigeant le Conseil économique sociale et environnemental, institution constitutionnelle et consultative.

« Il faut agir au bénéfice des populations, il s’y ajoute que la compétition électorale de 2019 est dernière nous, le contentieux qui en est issu a été éteint par l’ouverture du dialogue national et les résultats remarquables qu’il a produits. »

Résultat d’une audience avec Macky Sall, Idrissa Seck a déroulé la liste des sujets prioritaires. « Le premier thème dont le président m’a entretenu, c’est l’emploi des jeunes, l’immigration clandestine, et il a naturellement ajouté les inondations récurrentes, l’érosion côtière, la gestion des ressources naturelles, notamment pétrolières et gazières. »

Maintenant, à voir à quoi va mener cette collaboration entre les deux anciens adversaires devenus alliés.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.