Senelec -Akilée : Matar Sylla pour la renégociation du contrat




Très proche de Victor Ndiaye, un des actionnaires de Akilee, Matar Sylla révèle, devant le Jury du dimanche (JDD) de Mamoudou Ibra Kane, sur iRadio et Itv, ce 21 juin, que ce dernier l’a appelé sur le contrat avec la SENELEC qui nourrit la polémique. Voici sa réponse : « Je lui ai dit il faut aller à la table de la renégociation », confie-t-il.

Le membre du Club des investisseurs du Sénégal (CIS), coupant la poire en deux, précise que dans ce dossier, « il y a des choses sur lesquelles il faut lâcher, mettre tous les griefs d’un côté, et voir sur tous ces griefs, jusqu’où on peut aller dans le sens de la conciliation. Je suis favorable pour une renégociation. »

Poursuivant, il ajoute : « Je les connais tous parce que j’ai dirigé performance Gabon pendant un certain nombre d’années. J’ai travaillé avec Victor Ndiaye. Samba Loabé Ndiaye, (un autre actionnaire de Akilee), était l’un des lauréats de ’’Génie en herbe’’ qu’on faisait à l’époque sur le Rts, et que j’avais amené au Canada. C’est un ingénieur brillant et un garçon d’une politesse et d’une éducation extraordinaires. Ce sont de jeunes sénégalais mais je pense qu’il faut donner cet exemple pour les autres jeunes sénégalais qui veulent revenir investir et s’impliquer puissent avoir le courage de revenir et ne pas se décourager. Qu’ils aillent à la table des négociations et qu’on tienne compte des intérêts de la SENELEC, qui est un bien commun de tous les Sénégalais. »

Dans cette renégociation, l’invité de MIK n’exclut pas l’option de rachat. Car soutient-il, confiant : « Il faut être ouvert et discuter. Je suis sûr que s’ils font des compromis sur un certain nombre de choses, ils peuvent rester en tant qu’actionnaires minoritaires. Tout est possible, il ne faut pas fermer la porte, et qu’il y ait des facilitateurs parce qu’il est important dans des secteurs aussi stratégiques que les nationaux soient dedans ».

Le contentieux a déjà atterri sur la table du chef de l’État, Macky Sall. Ce dernier, recevant plusieurs autorités impliquées, dont l’ex-Directeur général de la SENELEC, Mouhamadou Makhtar Cissé, dans le dossier opposant la Société d’électricité du Sénégal à son partenaire fournisseur, a fait comprendre à tous qu’il n’était pas question que la SENELEC en vienne à appliquer le contrat avec Akilee.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.