MACKY SALL : LE DISCOURS DE L’IMPOSTURE




par Seybani SOUGOU – E-mail : [email protected]

« La crédulité se forge plus de miracles que l’imposture ne peut en inventer » Joseph JOUBERT
L’écrivain et dessinateur humoristique François Cavanna écrivait « Dans les périodes d’inquiétude générale, l’animal humain perd les pédales, rejette plus encore qu’à l’accoutumée, les arguments de sa raison et plonge à corps perdu dans les tentations de l’irrationnel rassurant et exaltant. La crédulité s’engraisse sur le désarroi comme la mouche verte sur la charogne ». Avec la gestion calamiteuse et catastrophique des inondations, signe d’un incroyable laxisme d’état, les sénégalais s’attendaient ce 08 septembre 2020, à un acte de contrition (repentance de Macky Sall dont l’inaction et l’incompétence ont causé du tort à des dizaines de milliers de sinistrés). Le discours creux et verbeux de Macky Sall, sonne comme un aveu d’échec, traduit la terrible impuissance de son régime et résume l’imposture de son mandat. Ne nous y trompons pas : Macky SALL porte en lui les germes du recul le plus effroyable et est sans doute l’un des pires présidents que le Sénégal ait jamais connu (recul démocratique, effondrement des institutions, faillite morale, laxisme d’état, vols, népotisme, prévarication, et j’en passe…). Aucun miracle ne peut être espéré ou attendu de cet homme sans envergure dans les 4 ans à venir : son incapacité est structurellement congénitale. Ce n’est pas que Macky Sall ne veut pas : c’est qu’il ne peut pas (il est l’incarnation de l’incompétence dans sa forme la plus aboutie). Comme pour le PSE (plan sans engagement), les sénégalais ne verront pas la couleur des milliards fictifs du plan ORSEC pour les inondations ; un plan qui tournera à la bérézina (fiasco total). Une énième tartufferie d’un régime hors-sol, totalement déconnecté du réel, dont le mensonge est la marque de fabrique.
Les incantations stériles de ses chiens de garde, agissant en bouffons de service ressemblent à s’y méprendre à des feuilles mortes.
Ce pouvoir ivre, déviant, et incompétent n’est pas et ne sera jamais en capacité d’assurer le bien-être et la protection des sénégalais, ni de les prévenir d’ailleurs de nouveaux drames. « La crédulité se forge plus de miracles que l’imposteur ne peut en inventer » disait Joseph Joubert. C’est ce que le journaliste Madiambal Diagne, pourtant proche du régime, a sans doute compris, qui, dans un bref instant de lucidité, a eu cette formule juste à propos du calvaire des sénégalais lié aux inondations « le gouvernement se tire une balle dans les pieds ». Pendant ce temps, le lion assoupi, paresseux, fainéant, est plongé dans un profond sommeil. Nul doute que les sénégalais le réveilleront en 2024.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.