SENEGAL : LA République est à terre




« Une bande de mafieux au plus haut sommet de l’Etat est en train de dépecer le Sénégal »

SENEGAL : LA République est à terre

Les accusations de Moustapha Cissé LO, Ex Président du parlement de la CEDEAO, et membre fondateur de l’APR à l’encontre de 5 hauts dignitaires du régime, concernant le partage de centaines de tonnes de semences d’arachide, sont d’une extrême gravité.

Personne ne peut cautionner les insanités de Cissé LO via des bandes audio qui circulent largement dans tous les réseaux sociaux (diffusion à grande échelle). En revanche, il convient de faire la part des choses entre les propos injurieux de Cissé LO qui doivent être condamnés fermement et ses révélations extrêmement graves sur la manière dont le Sénégal est dépecé par une bande de voyous nichés au sommet de l’état.

Car, dans une des bandes audio, Moustapha Cissé LO a révélé un énorme scandale d’état, dressant une liste de personnalités du régime qui se sont partagées un butin portant sur des centaines de tonnes de semences d’arachide(dans les déclarations de Cissé LO, l’aspect qui concerne le pillage des deniers publics intéresse les citoyens et doit être posé sur la place publique). Dans cette liste, Cissé LO cite des députés qui, à cet instant, n’ont apporté aucun démenti :

  1. Moustapha Niasse, Président de l’assemblée nationale
  2. Aymérou GNINGUE, Président groupe parlementaire BBY, dont la femme est bénéficiaire de 40 tonnes,
  3. Cheikh SECK – Député
  4. Farba NGOM – Député
  5. Matar DIOP 
  6. Meissa Celle N’Ndiaye

L’assemblée nationale sénégalaise dont le rôle est de proposer, d’amender, de voter les lois, et de contrôler l’action du gouvernement est désormais devenu le lieu de tous les trafics. Les sénégalais connaissaient l’ex député Seydina FALL, alias Bougazhelli, pris en flagrant délit de blanchiment d’argent sale et de trafic de faux billets de banque, et aujourd’hui libre comme l’air. Avec les révélations de Cissé LO, ils découvrent avec stupéfaction que des députés se livrent à un trafic portant sur des centaines de tonnes de semences d’arachide. L’hémicycle est transformé en un lieu où des députés à l’instar de malfrats « dealent » sur le dos du peuple.

La mafia calabraise ne ferait pas mieux. 

  • Ils se partagent le foncier sur le littoral comme des charognards.
  • Ils détournent sans scrupule, une partie de l’aide financière destinée à la lutte contre le COVID-19 pour enrichir leurs proches et des entrepreneurs véreux (scandales des marchés de l’aide alimentaire).
  • Ils souillent l’assemblée nationale en se livrant à des magouilles et trafics, en tous genres.

Sous le magistère de Macky Sall, nous assistons à l’effondrement des institutions et à la prolifération des mafieux. Comme l’a très bien écrit Mamadou Oumar N’Diaye, Directeur de publication du journal le Témoin, en conclusion de son article intitulé « Notre Aminata SOW Fall, victime de spoliation foncière » : tout fout le camp. Oui, tout fout le camp dans ce pays, avec un régime en déliquescence. En réalité, les propos crus et injurieux de Cissé LO révèlent aux sénégalais la véritable nature du régime de Macky Sall : un régime de malfrats. Macky Sall a corrompu le pays, sali le Sénégal et détruit les institutions. Il ne fait désormais aucun doute : la République est à terre au Sénégal. Il faut nettoyer les écuries d’Augias. Le plus tôt possible, car ces charognards sont en train de dépecer le Sénégal (SEEDO). Que personne ne compte sur le valet procureur, Bassirou Gueye pour une information judiciaire sur ce scandale !

Seybani SOUGOU – E-mail : [email protected]