« Tahirou Sarr dénonce le Favoritisme fait aux Libanais par la justice Sénégalaise »




Mon cher grand frère Yérim,

Par ta modeste personne, l’année 2020 aura marqué à jamais une page dans la mafia libanaise qui ruine économiquement notre chère Nation, le Sénégal.

J’ai visionné avec beaucoup d’intéressements et d’enseignements ta déclaration d’aujourd’hui. Mais aussi avec beaucoup d’amertume et de désolation pour ce qu’on t’a fait subir ces derniers jours, toi « Précieux Sénégalais » dans ton Sénégal Natal, pour le plaisir d’une famille voire d’une communauté libanaise pilleuse, profiteuse et corruptrice.

Je saisis cette fâcheuse opportunité de m’adresser à toi d’une manière informelle pour ce combat que tu mènes et qui interpelle tout sénégalais. Je te prie de croire, cher Yérim, à mon plein Soutien. J’ai la conviction ferme qu’en dehors de nos hommes politiques, les mafieux libanais sont la véritable plaie de la société sénégalaise qu’il faut vaille que vaille dénoncer et ménager.

Je ne doute point de ta volonté et de ta détermination à mener ce combat dont la majorité des sénégalais a fini de constater et comprendre. Si l’argent et la corruption peuvent sauver des libanais de notre justice alors notre Patriotisme et notre Nationalisme feront face.

Je me réjouis avant tout de la priorité que tu donnes au Sénégal d’abord, notamment dans la relation Sénégalo-Sénégalaise. Car j’ai toujours cru qu’il se passe une injustice démesurée dans la cohabitation des sénégalais et des libanais. Retiens que tu es dans ton pays, la terre de tes ancêtres, et aucune Autorité Corrompue ou Libanais Corrupteur n’y peut quelque chose.

Aux chiottes la Téranga et Vive le Sénégal

Tahirou Sarr Consultant en politique et relations internationales




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.