Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Du Rêve à la Réalité




Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Du Rêve à la Réalité

Le BREXIT était juridiquement et politiquement survenu le 31 janvier 2020.Après onze mois de transition, il a eu lieu sur le plan pratique et économique jeudi 31 décembre 2020.Ainsi, bien des choses ( déclaration en douanes, expatriation, études supérieures, téléphonie, permis de conduire, assurances maladie) vont changer pour les entreprises et les citoyens britanniques et européens, alors que le Royaume Uni a définitivement quitté l’union douanière et le marché unique des Vingt sept.

Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) : Du Rêve à la Réalité

Après le BREXIT, désormais effectif, les Vingt Sept ont su faire preuve d’unité face à Londres pour défendre leurs acquis. Après avoir adopté dans la douleur en décembre 2020 un plan de relance de 750 milliards d’euros pour aider les pays les plus lourdement touchés par la covid-19, l’UE veut aujourd’hui tourner la page.

Malgré tout, le contexte épidémique fait peser de lourdes incertitudes, tant sanitaires qu’économiques et politiques, sur les prochains mois et certaines inégalités pourraient également se creuser fortement d’un pays à l’autre dès cette année.

Au même moment, la ZLECAF rassemblant 55 pays africains, un des projets phares de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, est entrée officiellement en vigueur le 1er janvier 2021 , mettant en place un marché de plus de 1,2 milliard de personnes, ce qui est un tournant pour le continent africain car, permettant de renforcer le commerce intra-africain des biens et services. C’est la plus grande zone de libre-échange au monde depuis la création de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) .Elle présente de multiples défis mais ce sera sans conteste une opportunité pour le Sénégal qui a très tôt joué sa partition pour qu’on en arrive là.

Cette nouvelle page de l’histoire de notre continent est le fruit d’âpres négociations et d’un travail acharné que le Comité National des Négociations Commerciales Internationales du Sénégal a exercé avec brio après plusieurs séries de rencontres du Forum de négociations de la ZLECAF à travers l’Afrique.

La ZLECAF permettra de renforcer la compétitivité des entreprises sénégalaises et de densifier le tissu industriel par l’exploitation des opportunités de production à grande échelle et à forte valeur ajoutée pour une transformation structurelle de notre économie (Axe 1 du Plan Sénégal Emergent) (PSE).Elle permettra aussi de diversifier nos exportations. Enfin, le Sénégal, à travers le Ministère du Commerce et des PME assure la Présidence du Conseil des Ministres de la ZLECAF, un autre succès diplomatique pour le pays.
Marie Bâ Aidara
Economiste/Ecrivain
Ancien Ministre
[email protected]




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.