Deux plaintes planent sur la tête de Yakham Mbaye




Ça sent le gaz entre les travailleurs du quotidien national Le Soleil et le Directeur général en la personne de Yakham Mbaye. D’ailleurs, ce dernier pourrait se retrouver avec deux plaintes : la première aurait comme motif une menace de mort et la seconde est relative à la mauvaise gestion.

Le directeur général du journal Le Soleil pourrait se retrouver avec deux plaintes dans les bras. À en croire à la section Synpics du Soleil et le Syndicat des travailleurs libres du Soleil, affilié à la Cnts/Fc, qui, après avoir constitué un pool d’avocats, comptent passer à la vitesse supérieure en déposant deux plaintes. La première aurait comme motif «menace de mort», «entrave à la liberté du travail», «intimidation et harcèlement moral», et la deuxième pour des faits de mauvaise gestion, abus de biens sociaux et conflits d’intérêt.

Les reproches qui sont faites à Yakham Mbaye sont assez nombreux. On retrouve sur la liste la création d’emplois fictifs. «Sur ce dernier point, des récentes révélations qui confortent des rumeurs informent que monsieur chantre de la bonne gouvernance a institué un système d’emploi fictifs. Il s’agit d’une part de son chauffeur personnel à qui il fait verser un salaire et d’une tierce personne que les investigations permettront d’identifier dans les meilleurs délais».

Ces deux personnes perçoivent leurs salaires sans jamais travailler à la Sspp Le Soleil, nous apprend des voix autorisées. La goutte d’eau qui a certainement fait déborder le vase est le licenciement de Madame croquette, pour avoir seulement éternué à cause de son allergie liée à la poussière. Une autre révélation de taille, Yakham imprimerait son journal Libération dans l’unité de production Grafisol sans bon de commande. Le fait-il pour ensuite régler ? Tout le monde reste sceptique dans tous les cas, personne n’a la certitude qu’il paie l’impression de son journal.

Et même s’il lui venait à l’idée de régler cette prestation, cela demeure aux yeux de la loi comme un conflit d’intérêt, nous précise-t-on.