Budget 2021 : Un taux de croissance de 5,7% attendu




Si l’on se fie aux projections de la loi des finances initiale (Lfi) 2021, le Sénégal attend un taux de croissance de 5,7% en 2021 . Une circulaire a été envoyée à ce propos par Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du Budget.« On attend un taux de croissance à 5,7% en 2021 et un déficit budgétaire de 5% du PIB en 2021. La date du 20 août est retenue comme deadline pour le démarrage des conférences budgétaires et le 09 octobre 2020 pour le dépôt des projets de budget de chaque département », lit-on dans la circulaire.

Abdoulaye Daouda Diallo estime ainsi qu’avec la maîtrise escomptée de la pandémie durant l’année 2020, il est attendu un retour de la dynamique de croissance économique à partir de 2021, avec un taux projeté actuellement à 5,7%.

Quid du déficit budgétaire, renseigne M.Diallo, le gouvernement a opté pour la poursuite des efforts en vue de renouer avec les équilibres macro-économiques et la politique de discipline budgétaire dont l’objectif est de ramener le déficit à 5% du PIB en 2021, après la déviation de sa trajectoire, projetée pour 2020, à 3% en début d’année, puis révisée à 6,1% du fait de l’impact de la Covid 19.

« L‘atteinte de ce niveau de déficit sera possible grâce à une stratégie de rationalisation des charges de fonctionnement, à travers une réorientation des marges budgétaires vers les priorités, accompagnée d’une allocation efficiente des ressources au profit des secteurs impactés par la pandémie en vue de la reprise de l’activité économique », fait-t-il savoir.