Financement du Stade Olympique de Diamniadio : les non-dits – Stanchart rêve d’ouvrir une banque au Sénégal




Le ministre de l’Economie et du Plan Amadou Hott et Saif Malik PDG de Standard Chatered bank ont signé un accord de financement pour la construction du stade olympique de Diamniadio.

L’accord, signé en présence du président Macky Sall, porte sur un investissement de 238 millions d’euros, pour des travaux qui vont durer 17 mois. Ce qui n’a pas été dit, c’est que Standard Chartered (en abrégé Stanchart), qui se présente comme « la première banque internationale en Afrique », n’exclut pas d’ouvrir une structure financière au Sénégal.

Interrogé par Jeune Afrique sur la possibilité d’implanter un établissement au Sénégal, le patron de la banque britannique déclarait dans un entretien diffusé le 31 octobre dernier : « Non pas encore. Nous opérons depuis la Gambie et explorons les possibilités de nous y installer. Les hydrocarbures seront un moteur pour l’économie sénégalaise dans les décennies à venir, mais cela dépend des décisions politiques prises aujourd’hui, pour échapper aux erreurs rencontrées ailleurs et au syndrome hollandais. Les États doivent avoir à l’esprit la diversification de l’économie ».

Avec l’accord signé ce lundi, les choses pourraient s’accélérer sur l’axe Londres-Dakar.