Moody’s assombrit la note du Sénégal: L’agence de notation pointe le « fardeau de la dette »!




Moody’s a confirmé la note du Sénégal à Ba3 avec une perspective négative. Une notation que l’agence explique par le risque que le Sénégal fait planer sur ses créanciers, notamment privés, du fait de sa participation à l’initiative de suspension du paiement du service de la dette.

«La participation du pays à l’Initiative de suspension du service de la dette du G20 (DSSI) augmentait le risque que les créanciers du secteur privé subissent des pertes», lit-on dans le rapport de l’agence de notation financière.

Elle explique aussi que les perspectives négatives reflètent les risques associé au fardeau de la dette «relativement élevée de l’administration centrale» sénégalaise. Un fardeau qui, selon Moody’s, risque d’atteindre environ 65% du PIB en 2021 contre 56% en 2019 et 325% des revenus contre 280% en 2019.

«Bien que le choc du coronavirus conduit vers un pic du ratio dette/PIB pour la plupart des souverains, le fardeau de la dette projeté du Sénégal dépasse celui de ses pairs notés Ba, en particulier lorsqu’il est mesuré en pourcentage des revenus, poursuivant une tendance qui exerçait déjà une pression négative sur la notation avant le choc», explique Moody’s.

Elle ajoute aussi que la prise en compte de l’encours de la dette des entreprises publiques et les entreprises parapubliques ajouterait encore dix points de pourcentage du PIB à l’encours de la dette de l’administration centrale.