Réhabilitation des aéroports du Sénégal : Une réduction des taxes sur les billets d’avion des vols domestique préconisée




La réhabilitation des aéroports du Sénégal annoncée par le président de la République, mercredi dernier, lors du conseil des ministres ne peut être qu’une bonne chose. Mais le secrétaire général du syndicat des aéroports du Sénégal préconise la réduction des taxes sur les billets d’avion des vols domestiques qui aura des effets positifs.

Pour Djibril Sakho, c’est possible si l’Etat accepte d’écouter les propositions qu’il porte depuis des années

« Il ne servira à rien de reconstruire un nouvel aéroport et de le remettre dans les tiroirs. C’est-à-dire qu’il n’y ait pas d’activité. Moi en tant que syndicaliste, ce que j’ai toujours défendu, est qu’il faut que l’on diminue d’abord les taxes sur les billets d’avion pour intéresser davantage les passagers sur les vols domestiques concernant Saint-Louis et même Cap-Skiring. Pour que les gens démystifient un peu la prise de l’avion comme moyen de transport, qu’on puisse aller à l’aéroport prendre son avion aller à Ziguinchor, à Saint-Louis, au Cap-Skiring sans problème et revenir dans la journée à moindre coût. Je pense que quand il y a des compagnies qui désirent véritablement passer par Saint-Louis avant d’aller à l’Aéroport de Diass, l’Etat du Sénégal doit pouvoir quand même nous le permettre parce que ça permettrait même de renflouer les caisses mais aussi de capter davantage les ressources »., soutient-il sur IRdaio.

Selon Djibril Sakho, pour plus de ressources, il faudrait que les autorités s’intéressent davantage aux aéroports régionaux souvent oubliés au profit de l’Aibd.

« Par moment, nous avons eu ce sentiment, c’est la raison pour laquelle nous avons senti la nécessité de mettre en place un syndicat pour mieux défendre les aéroports régionaux, pour rappeler à tout moment qu’il y a aussi des aéroports de l’intérieur qu’il faut sauvegarder. Il y a des aéroports qui participent dans la souveraineté aéroportuaire du Sénégal ».