UCAD : un logement de fonction transformé en « bergerie »




La bamboula a assez duré ! Le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), le Pr Ibrahima Thioub, va remettre de l’ordre dans l’occupation « illégale » des logements de fonction, destinés aux académiciens.

Nombre de professeurs, qui ont déjà quitté les amphithéâtres, sont encore attributaires d’un logement de fonction à l’UCAD. Des anciens doyens de facultés, directeurs d’écoles nationales supérieures ou d’instituts, des délégués syndicaux et même des « personnes décédées » continuent de jouir illégalement de ces attributions, soit eux-mêmes ou leurs familles.

Selon L’Observateur, qui donne l’information dans sa livraison de ce jeudi, l’un d’eux a même transformé sa maison de fonction en bergerie, pour aller servir à l’étranger.

Cette situation interpelle le Recteur au plus haut point. Pour mettre fin à ces détournements, le Recteur a ouvert la candidature à tous les enseignants intéressés par les logements.

Le dossier de candidature sera déposé à la Direction de la gestion du Domaine de l’université au plus tard, ce jeudi 2 juillet, date de clôture des dépôts.

Le Recteur a même dressé une liste de professeurs en passe d’être expulsés de leur villa de fonction occupée illégalement.