A la recherche du vaccin contre le Covid-19 : la course acharnée entre les laboratoires et les Etats




lemonde.fr

Philippe Escande

EnquêteUne lutte technologique est lancée, doublée d’une autre, pour les financements qui épouse les frontières géopolitiques. L’objectif est d’y arriver en 2021, une ligne d’arrivée presque irréelle.

Vêtu d’une blouse blanche au logo de Sanofi et d’un masque chirurgical bleu, c’est d’un air attentif qu’Emmanuel Macron écoute les scientifiques lui détailler la fabrication d’un vaccin. Ce mardi 16 juin, le président de la République visite le site de Marcy-l’Etoile, tout près de Lyon, où le géant pharmaceutique vient d’annoncer un investissement de près d’un demi-milliard d’euros dans une nouvelle usine pour « sécuriser les approvisionnements en vaccins de la France et de l’Europe en cas de nouvelles pandémies ».

Distanciation physique oblige, Paul Hudson, directeur général du groupe, suit quelques pas derrière, en essayant de respecter le marquage bleu au sol. Un mois plus tôt, il avait créé la polémique en suggérant que les Américains pourraient bénéficier en priorité d’un vaccin contre le Covid-19 du fait d’accords lors de leur investissement dans la recherche. La hache de guerre semble enterrée, mais la bataille pour l’accès au vaccin ne fait que commencer.

Sanofi, une firme pharmaceutique française devenue largement internationale




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.