Au moins 20 corps de migrants subsahariens repêchés au large de la Tunisie




Nouveau drame au large de la Tunisie. Au moins 20 personnes ont trouvé la mort dans le naufrage d’un bateau de migrants subsahariens au large de l’archipel de Kerkennah dans le nord-est de la Tunisie, a appris mardi atalanticactu.com.

Selon les premiers éléments de l’enquête, « une embarcation a quitté la côte de Sfax jeudi 4 juin dans la soirée à destination des côtes italiennes avec 53 immigrants illégaux à bord », a déclaré une source judiciaire citée par la radio privée Mosaïque.

Le drame s’est produit au large de l’île de Kerkennah dans la province de Sfax dans le centre-est du pays. Après la découverte des vingt corps sans vie, une large opération de sauvetage a été lancée dans l’immédiat pour rechercher d’autres présumés victimes du naufrage, renseigne la même source.

La Tunisie, pays de la rive sud de la Méditerranée, est l’un des principaux points d’accès à l’Europe par des canaux d’émigration clandestine, au départ de l’Afrique subsaharienne ou encore de Libye. Ces derniers mois, les passeurs préfèrent partir de Tunisie plutôt que de Libye, beaucoup plus dangereuse, selon l’Organisation internationale pour les migrations (Oim).