Canaries : huit migrants morts dans un naufrage au large de Lanzarote




Huit personnes ont été retrouvées mortes mardi après un naufrage au large des Canaries, près de l’île de Lanzarote. Les sauveteurs ont réussi à porter secours à 28 survivants. La majorité des passagers de l’embarcation sont originaires du Maroc.

Nouveau drame au large de l’archipel espagnol des Canaries. Les sauveteurs espagnols ont porté secours, mardi 24 novembre dans la soirée, à une embarcation qui venait de chavirer près de l’île de Lanzarote. Le canot ne se trouvait qu’à quelques mètres du rivage au moment de l’accident.

Vingt-huit personnes, majoritairement originaires du Maroc, ont été secourues et huit corps ont été retrouvés, après une intense nuit de recherche. Les sauveteurs ont pu compter sur le soutien d’un hélicoptère, qui a permis d’éclairer la zone, plongée dans le noir.

Depuis le début de l’année, 500 personnes sont mortes en tentant d’atteindre l’archipel espagnol, a indiqué le gouvernement régional des Canaries. Mais les ONG redoutent que ce nombre soit plus important, beaucoup d’embarcations disparaissant sans laisser de trace.

Par ailleurs, la journée de mardi a été dense dans l’océan Atlantique. Plus de 280 migrants, répartis dans 10 canots, ont débarqué sur l’île de Grande Canarie. Selon les autorités, le cadavre d’une personne a également été découvert dans une de ces embarcations et six personnes ont été blessées.

Les Canaries font face depuis plusieurs mois à un important afflux de migrants, pour la plupart d’origine marocaine et sénégalaise. Plus de 18 000 personnes sont arrivées dans l’archipel depuis le début de l’année, contre près de 3 000 en 2019. L’Espagne, qui peine à gérer ce flux, a promis la création prochaine de camps temporaires pouvant accueillir jusqu’à 7 000 migrants.

Le gouvernement a également annoncé ce week-end la reprise des expulsions des ressortissants sénégalais et marocains vers leur pays d’origine, suspendues en raison de la crise sanitaire et de la fermeture des frontières.