Caricatures: Emmanuel Macron dénonce des «manipulations» de ses propos




Le président français a dénoncé ce samedi les « manipulations » autour de ses propos sur les caricatures de Mahomet, « parfois de dirigeants politiques et religieux » qui ont laissé penser que ces dessins seraient « une émanation du gouvernement français » contre l’islam.

Dans un entretien à Al-Jazeera et repris par RFI, le chef de l’Etat estime que « les réactions du monde musulman ont été dues à beaucoup de mensonges, et au fait que les gens ont cru comprendre que moi, j’étais favorable à ces caricatures. […] Je suis favorable à ce qu’on puisse écrire, penser, dessiner librement dans mon pays parce que je pense que c’est important, que c’est un droit, ce sont nos libertés. »