Coronavirus: Donald Trump reprend ses briefings et change de ton sur l’épidémie




Après 3 mois de pause, et alors que 3,8 millions d’Américains ont été touchés par le coronavirus et plus de 140 000 en sont mort, le président américain a repris ce mardi 21 juillet ses briefings sur l’évolution de la pandémie aux Etats-Unis.

Depuis des semaines Donald Trump liait l’augmentation du nombre de malades à l’accélération des tests. Mais lors de la reprise de ses briefings sur le coronavirus – que le président américain a appelé « le virus de Chine » – il admet que le Covid-19 ne va pas disparaitre aussi vite qu’espéré.

« La situation va probablement, malheureusement, s’aggraver avant de s’améliorer. Mais c’est comme ça. C’est ce que nous avons. Vous regardez partout dans le monde, c’est comme ça partout dans le monde. »

Alors pour faire face, autre changement de stratégie : désormais le gouvernement américain est résolument en faveur du port du masque. « Lorsque vous n’êtes pas en mesure de conserver une distance physique, portez un masque. Procurez-vous un masque. Que vous aimiez les masques ou non, ils ont un impact ! Ils auront un effet et nous avons besoin de mettre toute les chances de notre côté. »

Ce mardi, sur l’estrade il n’y avait que Donald Trump. Seul. Pas de task force. Et pour cause, le vice-président Mike Pence qui la dirige est en meeting politique en Caroline du Sud et le docteur Fauci n’a pas été convié. Selon le président américain l’infectiologue serait un peu trop alarmiste. Et une partie de son équipe à la Maison Blanche essaie de le discréditer.

Auteur : Rfi




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.