Des professeurs dénoncent des falsifications pour augmenter les résultats du bac 2020




wikistrike.com

Des enseignants ont dénoncé des consignes données pour augmenter artificiellement les moyennes de candidats au bac 2020. Celui-ci reposant, coronavirus oblige, sur un contrôle continu aux règles déjà exceptionnellement favorables.

France inter révèle dans une enquête publiée le 26 juin que des professeurs ont été contraints, en plus des règles exceptionnelles de notation du contrôle continu des candidats au bac 2020, de se livrer à des manipulations douteuses pour augmenter le nombre de lauréats à l’examen.

Interrogée, une enseignante a ainsi révélé que le proviseur du lycée où elle officie « a demandé de créer de faux devoirs [d’élèves, Ndlr.], ou pour ceux qui avaient des notes pour le 3e trimestre, de les inclure dans le 2e trimestre, pour voir si ça arrangeait les élèves ou non ». L’objectif avoué, selon elle, était de permettre « qu’un maximum d’élèves qui puissent avoir leur bac ». Cette dernière a par ailleurs dénoncé « l’illégalité » du procédé. Selon cette même source, le but serait d’éviter qu’un trop grand nombre de redoublants vienne gonfler les rangs des élèves de terminale lors de la prochaine année scolaire.

Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du syndicat d’enseignants Snes, a déclaré auprès de la radio de service public que son organisation avait eu vent « de ce type de bricolage », destiné à « augmenter la note du contrôle continu », notamment du deuxième trimestre.

Cette année, rappelle par ailleurs France inter, le baccalauréat repose uniquement sur la moyenne des élèves en contrôle continu des deux premiers trimestres de l’année scolaire. Les épreuves finales de cet examen ont en effet été annulées au profit du seul contrôle continu en avril en raison de la crise du coronavirus.

En plus de cette particularité, le ministère de l’Éducation nationale a donné des consignes pour que les moyennes soient arrondies à l’unité supérieure, rappelle la radio, ce qui ne manquera pas d’éviter à nombre d’élèves d’aller au rattrapage.

source : https://francais.rt.com




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.