Élection américaine: Biden accuse Trump d’attiser les divisions et les violences




Joe Biden revient sur le terrain. À un peu plus de deux mois du scrutin présidentiel aux États-Unis, le candidat démocrate est en campagne à Pittsburgh en Pennsylvanie. Il a prononcé un discours où il a accusé Donald Trump d’attiser les divisions et les violences.

Dès les premiers mots, Joe Biden est allé taper fort. Il accuse le président de semer le chaos plutôt que d’instaurer l’ordre. Pour le candidat démocrate, Donald Trump est directement responsable de l’embrasement de violences de ces derniers jours en marge des manifestations contre le racisme.

« Donald Trump ne peut pas arrêter la violence parce qu’il l’a encouragée durant des années », affirme Joe Biden.

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mailJe m’abonne

Le candidat démocrate dénonce également les échecs du président américain et dit vouloir « une Amérique à l’abri de l’épidémie, à l’abri des violences policières et du pillage et surtout, à l’abri de Donald Trump ».

Ce discours arrive alors que beaucoup dans l’entourage du candidat démocrate le pressaient d’être plus visible et de communiquer davantage sur les manifestations et les violences. Pour ne pas laisser uniquement la parole à Donald Trump.

Le président américain a réagi au discours de Joe Biden sur Twitter estimant « qu’il critique davantage la police que les manifestants, les radicaux, les agitateurs. 

Avec ce déplacement, Joe Biden passe à la vitesse supérieure dans sa campagne. Il n’avait pas fait de déplacements depuis le début de la pandémie de Covid-19. Après Pittsburg, il devrait se rendre dans d’autres États, notamment le Wisconsin ou encore le Texas.

Avec ce déplacement, Joe Biden passe à la vitesse supérieure dans sa campagne. Il n’avait pas fait de déplacements depuis le début de la pandémie de Covid-19. Après Pittsburg, il devrait se rendre dans d’autres États, notamment le Wisconsin ou encore le Texas.