Elections municipales à Paris : Anne Hidalgo largement réélue




20minutes.fr

Anne Hidalgo, élue pour un second mandat à Paris, savoure sa victoire. — JOEL SAGET / AFP

L’ESSENTIEL

  • Selon les premières estimations, la liste conduite par la maire sortante, Anne Hidalgo (PS), obtient ce dimanche soir 50,2% des voix devant celle de la candidate LR Rachida Dati (32%) et celle de la candidate LREM, Agnès Buzyn (16%).
  •  A Paris, le taux d’abstention a grimpé de plus de 20 points selon l’institut de sondage Ipsos: 63.7% contre 41.6% en 2014.

Retrouvez tous les résultats ville par ville du second tour des élections municipales 

A LIRE AUSSI

A VOIR 

Ce live est terminé, merci beaucoup de l’avoir suivi avec nous. Si la victoire Anne Hidalgo était attendue, cette soirée d’élection a malgré tout réservé quelques surprises dans des villes de banlieue. On vous dit à demain et, d’ici là, bonne nuit!

00h05: Cédric Villani ne parvient pas à obtenir un siège au conseil de Paris

Il repart bredouille. Cédric Villani, candidat dissident de LREM à la mairie de Paris, a annoncé  ne pas avoir été élu au Conseil de Paris, et être simple conseiller d’arrondissement dans le XIVe. “Je suis très fier d’avoir pu porter mes valeurs, mes convictions jusqu’au bout (…) et d’avoir porté des sujets cruciaux pour l’avenir de Paris, comme l’agrandissement de la capitale”, a déclaré le mathématicien.

23h52: Francis Szpiner élu maire du 16e arrondissement

C’est l’un des nouveaux visages de Paris. L’avocat Francis Szpiner, candidat LR dans le 16e arrondissement de Paris, a été élu maire avec 76% des voix.

23h47: Incarner l’expression «faire partie des meubles»

Il est là depuis 1977 et ne compte clairement pas laisser sa place. Laurent Cathala, maire de Créteil, a obtenu près de 70% des suffrages face au candidat LR Thierry Hebbrecht. Il entame donc son 8e mandat. 

23h22: Un petit tour à droite et puis revient

Les résultats officiels ne sont pas encore tombés mais Bobigny serait en passe de redevenir une ville communiste, six ans après la victoire de l’UDI. Selon nos confrères du Parisien, Christian Bartholme (UDI) a félicité Abdel Sadi (PCF) pour sa victoire. Le communiste était arrivé en tête au premier tour avec 37,65% des suffrages. 

23h05: A Choisy-le-Roi, le PCF perd la municipalité

La droite qui avait pris l’avantage au premier tour des municipales à Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne, est parvenu à maintenir son avance. Tonio Panetta, le candidat LR a obtenu 55, 31% des voix, loin devant le maire sortant Didier Guillaume 37,52%. La candidate LREM, Nathalie Lemoine, a obtenu 7,17% des suffrages.

22h40: Grosse désillusion pour Agnès Buzyn

La soirée catastrophe continue pour LREM. Selon notre journaliste Romain Lescurieux, Agnès Buzyn, tête de liste dans le 17e arrondissement, ne parvient pas à obtenir de siège au conseil de Paris. Dans cet arrondissement, Geoffroy Boulard (ex-LR) obtient, selon des résultats provisoires, 55,82% des suffrages. «Je prends acte des résultats et adresse mes sincères félicitations à Anne Hidalgo» a déclaré l’ancienne ministre de la Santé, peu après 22h30.

Déclaration d’Agnès Buzyn https://t.co/kI68dZYC7h— Agnès Buzyn (@agnesbuzyn) June 28, 2020

22h37 : On lit quoi demain ?

Quelle question ! On lit 20 Minutes évidemment !

22h27: Saint-Denis, ville rose

Selon nos confrères du Parisien, Saint-Denis, ville communiste depuis la libération, vire au rose. Mathieu Hanotin, le candidat PS aurait obtenu 59,04% contre 40,95% pour le maire PCF sortant, Laurent Russier. Il y a six ans, le même Mathieu Hanotin avait perdu d’une centaine de voix. Au premier tour, il avait obtenu 35,31 % des suffrages, loin devant Laurent Russier avec 24 % des voix.

22h20 : Le RN aurait perdu sa seule commune d’Ile-de-France

Le Rassemblement national a raflé la mise à Perpignan mais semble avoir perdu sa seule commune d’Ile-de-France. Cyril Nauth, le maire sortant, arrivé en tête le 15 mars avec 33,72 % des voix serait battu par Sami Damergy (SE). Cet ancien président d’un club de foot effectuait là sa première campagne.

L’élection de Sami Damergy est « la victoire de la vraie Mantes-la-Ville, cette ville qui veut pour ses habitants solidarité et tolérance. C’est aussi la victoire de tous les Républicains et particulièrement de ceux qui, avec beaucoup de courage et de sens du devoir, ont surmonté leur amertume pour privilégier l’intérêt général ; il fallait battre ce mauvais maire et son dangereux parti », a déclaré le président du conseil départemental des Yvelines, Pierre Bédier.

22h11: A Aubervilliers, l’UDI rafle la mairie

A Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, Karine Franclet (UDI) créé la surprise en s’emparant de la mairie. Au premier tour, elle était arrivée en tête avec 25,69% des voix. La maire (PCF) Mériem Derkaoui, arrivée troisième, s’était alliée à la liste citoyenne de Zishan Butt (15,77 %). Sofienne Karroumi (DVG), qui a obtenu 19,08 % le 15 mars, s’est, lui, tourné vers le socialiste Marc Guerrien et Jean-Jacques Karman (PCF). 

22h03: Faites ce que je dis…

Y a rien qui vous choque sur cette vidéo? Allez, on cherche bien. Et oui, ni masque (enfin si, un seul), ni distanciation physique. 

Sinon, on n’avait pas dit qu’on ne se faisait plus de bisou ni de poignée de main? Le coronavirus, c’est fini? (non)

21h46: «Merci Paris», Anne Hidalgo s’exprime

Anne Hidalgo, réélue pour un second mandat, s’exprime devant le parvis de l’Hôtel de ville. «Vous avez choisi un Paris qui respire, un Paris plus agréable à vivre, une ville plus solidaire qui ne laisse personne sur le bord du chemin», se félicite l’édile. 

21h38: Agnès Pottier-Dumas pourrait prendre la suite de Patrick Balkany

Les dépouillements se poursuivent à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, mais les premières estimations donnent la candidate de la majorité (LR-UDI), Agnès Pottier-Dumas, en tête avec 45% des voix, devant Arnaud de Courson (DVD), 33% et Lies Messatfa (Mouvement Radical) avec 21,24% des sondages.

Les époux Balkany avaient d’abord soutenu leur ancienne directrice de cabinet, arrivée en tête du premier tour avec 34,6 %, mais leurs relations étaient devenues glaciales ces dernières semaines.Les Balkany n’avaient, semble-t-il, pas apprécié qu’ Agnès Pottier-Dumas affirme que si elle était élue, le couple n’aurait plus aucun rôle à la mairie.

21h30 : Des militants rassemblés devant l’Hôtel de Ville

Selon tous les sondages, Anne Hidalgo rempile pour six ans. La maire de Paris devrait s’exprimer dans quelques minutes devant une centaine de personnes, selon notre journaliste présent sur place, Romain Lescurieux.

21h11: Les sondages se suivent et se ressemblent pour Anne Hidalgo

L’institut de sondage Ipsos donne des résultats similaires à ceux de Harris Interactive. à un détail prêt: le score d’Agnès Buzyn qui ne serait que de 13,7%. Anne Hidalgo est créditée de 49,3% des suffrages, Rachida Dati de 32,7%.

21h03: Anne Hidalgo serait largement en tête, selon les premières estimations

Selon un sondage Harris Interactive x Agence Epoka pour TF1 et RTL, Anne Hidalgo sortirait largement en tête de ce second tour avec 50,2% des suffrages. Rachida Dati arrive en seconde position (30%) et Agnès Buzyn complète ce podium (16%). Pour en savoir plus c’est par ici: Anne Hidalgo réélue pour un second mandat.

Au premier tour de l’élection, Anne Hidalgo avait obtenue 29,33 % des voix, loin devant Rachida Dati (22,7 %) et Agnès Buzyn (17,3 %).

20h58: Il semblerait que ce soit gagné pour Anne Hidalgo

Les résultats officiels de la mairie de Paris ne sont pas encore tombés mais le premier adjoint d’Anne Hidalgo, Emmanuel Gregoire, semble très optimiste au vu des premières tendances.

20h54 : Des isoloirs peu fréquentés à Paris

Effet secondaire de l’épidémie de coronavirus? Ou symptôme bien plus profond du désintérêt de la vie politique? L’abstention reste en tout cas l’un des points les plus marquants de ce second tour. A Paris, le taux d’abstention a grimpé de plus de 20 points selon l’institut de sondage Ipsos: 63.7% contre 41.6% en 2014.

20h35: Le maire sortant de Melun réélu

A Melun, en Seine-et-Marne, Louis Vogel (ex-LR, Agir),  est réélu avec 50,60% des voies. Il avait, face à lui, l’écologiste Bénédicte Monville. A Melun, l’abstention est très élevée puisqu’elle s’élève à 77,08%.

20h05: Mauvais présage (bis)?

Il n’y a pas grand monde non plus au QG de Rachida Dati. La candidate LR doit s’exprimer dans la soirée. Quel que soit le résultat de cette élection, la maire LR du 7e arrondissement, en relevant la tête de la droite parisienne semble déjà avoir réussi son pari. 

20h00: On lève les bras, le scrutin est clos

Et voilà, cette étrange (et bien longue) campagne est terminée. Les bureaux parisiens ferment.

19h51: Mauvais présage?

Peu de journalistes, pas de militants: les jeux sont-ils fait pour Agnès Buzyn? Une consoeur du Parisien remarque en tout cas que la candidate LREM est bien seule à quelques minutes des premières estimations. Dans une longue interview accordée à 20 Minutes il y a précisément vingt jours, elle se montrait optimiste: «Mon but c’est d’être maire de Paris. Une deuxième mi-temps n’est jamais jouée d’avance. J’y vais pour gagner», nous confiait-elle. 

19h48 : Dernière ligne droite

Alors que les bureaux de vote parisiens ferment dans moins de 15 minutes, notre journaliste Delphine Bancaud note qu’il y a encore beaucoup de monde dans ce bureau du 5e arrondissement.

19h10 : Une campagne digne de Baron Noir

Un candidat pris dans une affaire de photos coquines, sa remplaçante qui se «lâche» totalement pendant une interview, une pandémie, un confinement… C’est presque un peu trop pour une série, on aurait du mal à y croire? Mon collègue Romain Lescurieux nous raconte cette improbable campagne digne de Baron Noir. Maintenant, on attend le dénouement. 

18h33: Les Balkany n’ont vraisemblablement pas très envie de rendre les clés

Acculés par les affaires judiciaires, les époux Balkany avaient finalement renoncé au mois de décembre à se représenter après avoir longuement fait planer le doute. Le couple a d’abord soutenu Agnès Pottier-Dumas, l’ex-directrice de cabinet du maire, arrivée en tête du premier tour avec 34,6 %. Mais leurs relations sont devenues glaciales ces dernières semaines, notamment depuis qu’elle a affirmé que si elle était élue, le couple Balkany n’aurait plus aucun rôle à la mairie. Visiblement, Isabelle Balkany n’a pas vraiment digéré cette sortie.

18h10: Les bureaux de vote de Seine-et-Marne ont fermé

En Ile-de-France, tous les bureaux de vote ferment à 20 heures à l’exception de ceux du département de Seine-et-Marne qui viennent de fermer. Ces deux heures de “rab” permettront-elles d’inverse la tendance en matière d’abstention? On n’y croît pas vraiment mais sait-on jamais!

.

18h00 : Le taux de participation est inférieur à la moyenne nationale dans tous les départements d’Ile-de-France

L’abstention est déjà exceptionnellement basse en France – 34,67 % à 17 heures – mais elle l’est encore plus en Ile-de-France. C’est en Seine-Saint-Denis que le taux de participation le plus bas a été enregistré : seules 21,47 % des personnes inscrites sur les listes électorales se sont déplacées dans ce département. Paris grimpe sur la deuxième marche de cet étrange podium (23,89 %) suivi de près par le Val-d’Oise (25,54 %). Seule la Seine-et-Marne tire son épingle du jeu avec un taux de participation de 33,49 %.

17h40 : Absention « sanitaire » au premier tour, vote au second

Il avait refusé d’aller voter à la mi-mars pour des raisons sanitaires. Lors du premier tour, à la veille de l’annonce du confinement, Martin Hirsch, le directeur général de l’AP-HP avait estimé que la situation sanitaire et la diffusion à vitesse grand V du Covid-19 nécessitait l’annulation pure et simple du premier tour. Trois mois plus tard, et alors que l’épidémie semble maîtrisée – croisons les doigts – il a cette fois décidé de mettre un bulletin dans l’urne.

17h22: Un taux d’abstention extrêmement fort à Paris

L’abstention pourrait atteindre un triste record à Paris. A 17h, le taux de participation enregistré dans les bureaux de vote parisiens est de 23,89 %, indique la préfecture. Il est largement inférieur à la moyenne nationale – déjà très basse – de 34,67%. À titre de comparaison, en 2014, à la même heure, le taux de participation était de 38,60 %.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live qui vous fera suivre le second tour de cette élection municipale pour le moins singulière…




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.