Émeutes aux États-Unis Anonymous fait son come-back




Après quelques années de silence, revoici le célèbre groupe de hackers Anonymous. Ce dernier se positionne derrière la manifestation sociale anti-raciste américaine. Les émeutes sont apparues à Minneapolis après le meurtre de George Floyd, un jeune noir frappé et étouffé par quatre policiers blancs.

Le collectif accuse aussi Donald Trump d’avoir commandité l’assassinat de Jeffrey Epstein “pour se couvrir”. Les Anonymous demandent à Interpol d’ouvrir une enquête sur l’implication de Donald Trump dans le réseau pédophile développé par le mort, trafic « toujours actif ».

Conflits @Conflits_FR

🕵️‍♂️ Retour d’Anonymous : “les gens en ont assez des violences et de la #corruption de cette organisation (la #police) censée les protéger”. #Anonymous “ne fait pas confiance à la justice, donc nous exposerons vos crimes au monde. Expect us”. (revendication) #BlackLivesMatter 1 982

Marina B. Pour WikiStrike