Emmanuel Macron prêt à démissionner pour provoquer une élection anticipée? L’Élysée dément




La présidence française a démenti jeudi des informations du quotidien le Figaro selon lesquelles Emmanuel Macron aurait évoqué récemment l’éventualité d’une démission suivie d’une nouvelle candidature à la présidence de la République.
“Nous démentons cette information. Le président de la République n’a jamais évoqué sa démission”, a indiqué la présidence à l’AFP. Il “n’a jamais participé à une visioconférence avec des donateurs”, au cours de laquelle, selon le quotidien, il aurait tenu ces propos.
“Je suis sûr de gagner car il n’y a personne en face”Dans un article publié jeudi sur son site, Le Figaro écrit qu’Emmanuel Macron a, “lors d’une réunion du premier cercle des donateurs de 2017 à Londres”, “clairement montré qu’il était prêt, selon son expression favorite, à ‘prendre son risque'”.
L’objectif d’une telle manœuvre : provoquer une élection présidentielle anticipée “dans les semaines ou les mois à venir”, selon un des participants cité par le journal. “Je suis sûr de gagner car il n’y a personne en face”, aurait-il assuré, selon le quotidien.
À deux ans de la fin de son quinquennat, Emmanuel Macron cherche un second souffle après une première partie de mandat qui a vu sa popularité s’éroder.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.