États-Unis: une bavure policière à Atlanta ravive la colère des manifestants anti-racisme




A Atlanta, les manifestations se poursuivent dans la rue deux jours après la mort d’un autre homme noir lors d’un contrôle de police et trois semaines après celle de Georges Floyd à Minneapolis. La démission samedi de la cheffe de la police n’a pas calmé les manifestants. Les vidéos de l’incident confirment la piste de la bavure.

Les policiers et Rayshard Brooks ont discuté calmement durant une vingtaine de minutes avant que le jeune homme ne soit abattu. C’est ce que montrent les vidéos rendues publiques dimanche par les enquêteurs.

Tout bascule lorsque les policiers essaient de le menotter. Il tente de fuir après avoir subtilisé le taser d’un des officiers. C’est là que l’un d’eux lui tire dessus à trois reprises. Sur CNN, le procureur dénonce un usage disproportionné de la force.

« Il n’avait pas l’air de présenter un danger quelconque pour qui que ce soit. Il avait l’air cordial, très coopératif, il a répondu aux questions des policiers. Et imaginer que cela dégénère et aboutisse à sa mort est juste incompréhensible. »

Le procureur a également fait savoir que des poursuites étaient envisagées contre l’officier qui a ouvert le feu. L’annonce des chefs d’accusation devrait avoir lieu mercredi. Le policier en question a déjà été licencié, son coéquipier lui a été suspendu.


Depuis ce nouvel incident, les manifestations qui avaient déjà lieu à Atlanta depuis trois semaines se sont intensifiées. Dans la nuit de samedi, le restaurant devant lequel Rayshard Brooks est mort a été incendié. Une douzaine de personnes ont été arrêtées et la foule a été dispersée à coups de lacrymogènes.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.