Gambie : le ministre de la Justice démissionne




Le ministre gambien de la Justice Abubacarr Tambadou, qui s’est fait connaître notamment en menant des enquêtes sur les violations des droits de l’homme commises dans son pays par l’ancien dictateur Yahya Jammeh et par sa défense des droits des Rohingyas de Birmanie, a démissionné.

Les autorités gambiennes ont expliqué que Abubacarr Tambadou, 47 ans, quitterait ses fonctions le 30 juin, pour prendre un poste non précisé aux Nations unies. Nommé ministre de la Justice en 2017, Abubacarr Tambadou a été l’un des fondateurs de la commission Vérité, Réconciliation et Répérations qui a enquêté sur les violations des droits de l’homme sous le régime de Yahya Jammeh, qui a dirigé la Gambie d’une main de fer pendant 22 ans. En janvier, il avait dit que Yahya Jammeh serait arrêté et jugé s’il revenait dans son pays.

L’ancien avocat s’était également fait connaître pour avoir porté plainte auprès de la Cour de justice internationale en 2019 contre la Birmanie pour génocide à l’encontre de la communauté Rohingya. Il sera remplacé au ministère de la Justice par l’avocat Dawda Jallow, a dit le gouvernement.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.