George Clooney : “le racisme est notre pandémie et après 400 ans, nous n’avons pas trouvé de vaccin”




Le racisme aux États-Unis est une pandémie qui infecte tout le monde selon George Clooney.


L’acteur américain a déclaré que la colère et la frustration exprimées dans les rues depuis la mort de George Floyd la semaine dernière à Minneapolis n’est qu’un rappel que rien n’a été fait pour mettre fin au racisme.

« Il ne fait aucun doute que George Floyd a été assassiné », a déclaré George Clooney lundi, citant d’autres personnes de couleur qui ont également été tuées par la police.

Il a appelé à un changement systémique dans l’application de la loi et dans le système de justice pénale.

« Nous avons besoin de décideurs et de politiciens qui reflètent l’équité de base pour tous leurs citoyens de manière égale. Pas des dirigeants qui attisent la haine et la violence comme si l’idée de tirer sur des pillards pouvait être autre chose qu’un coup de sifflet racial.

C’est notre pandémie. Elle nous infecte tous, et après 400 ans, nous n’avons pas trouvé de vaccin. Il semble que nous ayons même cessé d’en chercher un et nous essayons simplement de traiter la plaie sur une base individuelle. »

« Il n’y a qu’une seule façon dans ce pays d’apporter un changement durable: voter », a-t-il conclu.