“Il y a, sur le sujet du vaccin, un négationnisme suicidaire”




Ce n’est pas qu’au Sénégal que le débat fait rage sur le vaccin anti covid. Dans le reste du monde aussi, l’opinion est partagée. Mais, dans un entretien donné à une chaîne de télévision italienne et diffusé le 10 janvier, le souverain pontife a rappelé la nécessité selon lui d’être vacciné, estimant aussi avoir du mal à comprendre les opposants à la vaccination.

Dans cet entretien réalisé chez lui au Vatican, le pape François revient sur de nombreuses actualités, mais c’est surtout sur la pandémie de Covid-19 qu’il est longuement interrogé, et sur la question de la vaccination en particulier. À 84 ans et un lobe de poumon en moins, le pape est une personne à risque. Il se fera vacciner, a-t-il confirmé. Pour lui, le choix est clair : la vaccination est une nécessité.

« Je crois que, d’un point de vue éthique, dit-il, tout le monde devrait se faire vacciner, . Ce n’est pas juste une option, c’est une option éthique. Parce que tu joues avec ta santé, tu joues avec ta vie, mais tu joues aussi avec la vie des autres », dit-t-il. ses propos sont rapportés pas Rfi.

Au cours de ce même entretien, François ajoute: «Je ne sais pas pourquoi certains disent que le vaccin est dangereux, affirme-t-il. Si les médecins le présentent comme quelque chose qui peut aller bien et qui ne présente pas de dangers particuliers, pourquoi ne pas le prendre ? Il y a, sur ce sujet, un négationnisme suicidaire que je ne saurais expliquer ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.