IMMOLATION D’AMATH COLY : L’OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE ET LE RAPATRIEMENT DU CORPS EXIGÉ




Séjournant au royaume chérifien depuis plus d’un an, Amath Coly est passé de vie à trépas. Celui-ci, originaire de la Casamance s’est immolé, ce samedi, dans son appartement, sis dans la ville de Rabat, la capitale marocaine. Quid des circonstances qui l’ont poussé à commettre l’irréparable ? Elles restent inconnues pour le moment.

Cependant, ses anciens camarades qui sont restés au bercail et avec qui il était dans le mouvement « Kékendo » exigent l’ouverture d’une enquête et sollicitent le rapatriement de son corps. « Nous demandons que la lumière soit faite dans cette affaire parce qu’on ne peut pas perdre un frère au Maroc et que la chose ne soit pas élucidée. Il faut qu’on sache ce qui s’est réellement passé. Nous exigeons de l’Etat du Sénégal de faire des enquêtes et de booster les autorités marocaines pour que nous sachions ce qui s’est réellement passé », a demandé Mamadou Lamine Biaye. Il reconnaît que la triste nouvelle leur a surpris.

Ce, parce qu’ils ont eu à pratiquer le défunt qui a été très lucide, très disponible et n’a jamais eu des tentatives suicidaires. En effet, même si Mamadou Lamine Biaye et ses camarades ne peuvent pas affirmer de façon péremptoire qu’Amath Coly ne s’est pas suicidé, il n’y croit pas à 100%.

« C’est une surprise pour nous. Nous ne récusons pas la thèse du suicide mais nous n’y croyons pas à 100% parce que c’est quelqu’un qu’on a fréquenté durant tout notre séjour à l’université donc, ça été un coup dur pour nous », a souligné M. Biaye qui, profitant de l’occasion, demande le rapatriement du corps. « Ce n’est pas facile en cette période de coronavirus mais nous voulons que l’Etat nous aide à rapatrier. Ses parents vivent ici et ils veulent le corps de leurs enfants afin de pouvoir faire son deuil », indique-t-il.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.