La Covid-19 bouc émissaire de la crise financière




Déjà en décembre 2019, la FED de New York prévoyait de balancer 2 930 milliards de dollars dans les maisons de commerce de Wall Street 


WIKISTRIKE

Par Pam Martens et Russ Martens − Le 3 avril 2020 − Source Wall Street on Parade

Il faut se demander combien d’argent la FED de New York devrait donnee à Wall Street avant que le New York Times ne rende compte à ses lecteurs du plus grand renflouement de Wall Street par la FED depuis la crise financière de 2008.

Jeudi dernier, le 12 décembre [2019, NdT], la FED de New York a annoncé qu’au cours du mois prochain, elle inonderait les primary dealers de Wall Street avec un total de 2 930 milliards de dollars de prêts à court terme. L’argent est destiné à renflouer une crise de liquidités de Wall Street qui n’a pas encore été expliquée en termes crédibles au peuple américain. Pourtant, le New York Times ne semble pas avoir de journaliste d’investigation chargé d’enquêter sur ce qui se passe réellement, onze ans seulement après que ces mêmes maisons de négoce se soient fait exploser elles-mêmes lors du plus grand krach financier depuis la Grande Dépression en embarquant l’économie américaine avec elles.

Le programme de prêts repo- mise en pension – de la FED de New York a débuté le 17 septembre lorsque les taux des prêts repo ont grimpé d’environ 2 % à 10 % – ce qui signifie soit que les fonds liquides n’étaient pas disponibles pour les prêts, soit que les méga-banques de Wall Street renonçaient à accepter certaines contreparties. Les prêts repo se font généralement entre banques, fonds spéculatifs et fonds du marché monétaire au jour le jour et sont accordés contre des garanties de bonne qualité. Depuis lors, la FED de New York accorde chaque semaine des centaines de milliards de dollars de prêts.

Le New York Times a couvert le sujet en septembre. Puis un silence sinistre s’est installé en octobre et en novembre, alors que la FED continuait à débourser plus de 3 000 milliards de dollars de prêts cumulés aux maisons de commerce de Wall Street. Les 8 et 12 décembre, le New York Times a simplement publié des articles de Reuters sur les prêts de la FED, qui sont les premiers du genre depuis la crise financière.

Les 2 930 milliards de dollars que la FED de New York va canaliser vers Wall Street au cours du mois prochain se composent de 120 milliards de dollars chaque jour de la semaine en prêts au jour le jour jusqu’au 14 janvier et de 440 milliards de dollars en prêts à terme allant de 3 à 32 jours. En outre, au cours de la dernière semaine de l’année (mardi, mercredi et jeudi), la FED augmentera ses offres de prêts au jour le jour de 120 milliards de dollars à 150 milliards de dollars, fournissant ainsi 90 milliards de dollars supplémentaires cette semaine.

Ajoutant à la suggestion que les liquidités restent serrées à Wall Street malgré les prêts de la FED, celle-ci a offert un prêt à terme de 50 milliards de dollars sur 32 jours ce matin et il a été sur-souscrit de 4,25 milliards de dollars.

La Covid-19 bouc émissaire de la crise financière
Dow Jones Industrial Average, du 17 septembre 2019 au 13 décembre 2019

Pam Martens and Russ Martens

Traduit par Michel, relu par jj pour Le Saker Francophone