LA MOSQUÉE OMAR DE BRON INCENDIÉE : LA PISTE CRIMINELLE PRIVILÉGIÉE




Dans la nuit du 7 août, la mosquée Omar de Bron (métropole de Lyon) a été sévèrement endommagée par un violent incendie.

Vers quatre heures du matin, les flammes ont ravagé le lieu de culte. 100 m2 du rez-de-chaussée ont été détruits. Selon les informations du quotidien Le Progrès, les sapeurs-pompiers sont parvenus à maîtriser le feu au bout de deux heures d’intervention. Aucune personne n’a été blessée.

D’après les autorités religieuses du lieu, «il y a eu deux départs de feu», l’un au niveau de la porte d’entrée, et l’un au niveau des boîtes aux lettres. Le président du Conseil régional du culte musulman, Chana Benaissa, indique qu’une «piste criminelle et islamophobe» serait à l’origine de l’incendie. 

Une enquête a été ouverte pour «dégradations volontaires par incendie». Elle sera menée par la Sûreté départementale de Lyon.