La pandémie de Covid-19 repart de plus belle en Europe, Espagne et France en tête




La pandémie de coronavirus semble être repartie de plus belle en Europe. À l’heure où le continent compte 219 420 décès, pour 4 294 551 cas, la Commission européenne a annoncé mercredi 9 septembre un accord préliminaire avec l’alliance Biontech/Pfizer pour obtenir 200 millions de doses d’un potentiel vaccin contre le coronavirus.

Le rebond de l’épidémie a démarré en Espagne, avec 10 000 cas par jour en moyenne dès le mois d’aout. Madrid a pris de nouvelles mesures pour endiguer l’épidémie, notamment l’interdiction des réunions de plus de dix personnes.

Mais la France talonne également l’Espagne aujourd’hui, avec 9 000 nouveaux cas détectés chaque jour. Le ministre de la santé Olivier Véran évoque une hausse de 30% du nombre de cas par semaine, ainsi que de 15 % du nombre d’hospitalisations.

Ce rebond était toutefois attendu avec la fin des vacances et le brassage de population qu’entraîne la rentrée des classes. La reprise des activités dans les bureaux et sur les chantiers y contribue également.

Au Royaume-Uni, la nouvelle hausse est également préoccupante avec 3 000 nouveaux cas de coronavirus par jour. Cela alors que le pays avait occupé la place du quatrième pays le plus touché pendant longtemps.

En Italie, le pays le plus touché par la première vague, au printemps, on note 2 000 cas par jour.


La situation est un peu moins préoccupante dans le reste de l’Europe. Mais partout le nombre de contaminations est reparti à la hausse, même en Allemagne.