Lille : le collectif «Faidherbe doit tomber» interpelle la mairie devant la statue




Lille : le collectif «Faidherbe doit tomber» interpelle la mairie devant la statue

Environ 200 personnes se sont réunies en face du monument dédié au général Faidherbe, place Richebé à Lille. Elles dénoncent ce « symbole du colonialisme » et demandent à la mairie le retrait de la statue ou, au moins, la pose d’une plaque explicative. Des tensions ont éclaté avec des militants identitaires.

C’est un combat qui a été réactivé avec le décès tragique de George Floyd, aux États-Unis. Certains souhaitent voir tomber les statues symbolisant, à leurs yeux, le passé colonialiste de la France dans l’espace public. À Lille, c’est la statue équestre du général Louis Faidherbe, place Richebé, à côté de la préfecture, qui est visée. À l’appel du collectif « Faidherbe doit tomber », environ 200 personnes se sont ainsi rassemblées devant le monument controversé, ce samedi midi.

Elles sont restées de l’autre côté du boulevard de la Liberté, un imposant cordon policier ayant été déployé autour de la statue. Objectif de cette action : interpeller la mairie. La revendication ? Déplacer la statue dans un musée ou, a minima, apposer une plaque explicative des actions du général. Celui-ci, né à Lille en 1818, fut administrateur colonial du Sénégal sous Napoléon III. Il a également occupé des responsabilités en Algérie. De retour en France, il commanda l’armée du Nord lors de la guerre contre la Prusse en 1870. Il fut ensuite élu député puis sénateur du Nord, avant de mourir en 1889.

« Il a colonisé le Sénégal dans des conditions extrêmement violentes. »

«  Il a colonisé le Sénégal dans des conditions extrêmement violentes en se targuant d’avoir brûlé des villages, souligne Jean-François Rabot, membre de Survie, qui compose le collectif avec trois autres associations (le comité des sans-papiers, l’Atelier d’histoire critique et le Front uni des immigrations et des quartiers populaires). Louis Faidherbe a également développé des théories racistes. On cherche à montrer le vrai visage de ce personnage. Et on se demande si cette statue héroïsée, à l’entrée de l’une des principales rues de Lille, représente les valeurs de la ville.  »

Lille : le collectif «Faidherbe doit tomber» interpelle la mairie devant la statue
Environ 200 militants se sont rassemblés devant la statue controversée.

La mobilisation s’est tendue en raison de la présence d’une quinzaine de militants identitaires, qui se sont placés devant les policiers. Ils sont venus dénoncer l’action du collectif, en scandant des «  On est chez nous !  » et s’attirant des slogans hostiles en retour. Des activistes des deux camps ont fini par se rapprocher et une altercation a éclaté. Les forces de l’ordre sont aussitôt intervenues pour ramener le calme. Un militant anticolonialiste a été interpellé.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.