Mali: dix militaires tués dans une embuscade près de Nara, dans le centre du pays




Au Mali, dix militaires ont été tués la nuit dernière dans une embuscade dans le centre du pays, près de la localité de Nara, à environ 500 kilomètres au nord de la capitale Bamako.

Les assaillants ont d’abord posé des mines sur le chemin du convoi de l’armée malienne composée d’une dizaine de véhicules. Une grande explosion a été entendue, selon un rapport. Les assaillants ont ensuite fait usage de leurs armes automatiques en visant de près le convoi, dans la localité de Guiré, située dans une zone proche de la frontière mauritanienne.

Au moins dix militaires maliens, dont un sous-lieutenant, ont été tués, des véhicules militaires endommagés et une ambulance enlevée. Si l’attaque n’a pas été revendiquée, depuis un moment, des jihadistes sont signalés dans cette partie du territoire malien.

Ce vendredi 4 septembre, le quotidien privé L’Indépendant titre : « Menace terroriste persistante aux confins des régions de Koulikoro et de Kayes ». Dans le détail, selon le journal, les groupes terroristes ont la ferme intention de s’y installer, dans le couloir menant de Nara, non loin du lieu où l’embuscade a eu lieu, jusqu’à Sokolo, dans la région de Ségou. « Ces groupes enchaînent les incursions sans rencontrer la moindre résistance », conclut le même journal.