“Mieux que l’autre folle de Ségo” : le SMS de Le Drian envoyé par erreur à Royal




wikistrike.com

“Mieux que l'autre folle de Ségo” : le SMS de Le Drian envoyé par erreur à Royal

Un chef de la diplomatie pas si diplomate… Le Canard enchaîné révèle que le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a contacté de son propre chef Ségolène Royal, début juillet, afin de la sonder pour un poste de ministre de l’Ecologie. Après cet appel, le chef de la diplomatie française a contacté Emmanuel Macron par SMS, pour lui rendre compte. Seulement, au cours de cet échange, il s’est trompé de destinataire et a envoyé un message peu flatteur à l’ex-candidate socialiste à l’élection présidentielle… 

Un duel Pompili-Royal pour le poste

Tout a commencé par un texte qu’Emmanuel Macron a adressé à certains de ses proches pour leur demander des idées de femmes de gauche pour le poste de ministre de l’Ecologie, explique le palmipède. Jean-Yves Le Drian a alors pris l’initiative d’appeler Ségolène Royal, pour la sonder, et cette dernière lui a dit que sa présence au gouvernement « n’aurait de sens que pour une politique plus sociale, plus écologiste, plus démocratique ». Le ministre a ensuite rendu compte au président de la République, qui lui a répondu : « Je ne sens pas du tout le truc », avant d’ajouter : « Et puis, il y a Pompili ». Jean-Yves Le Drian a alors répondu : « Pompili très bien, c’est quand même mieux que l’autre folle de Ségo ». Sauf que ce SMS n’a pas été envoyé au chef de l’Etat mais à… Ségolène Royal. 

🇫🇷 Bourde : Alors que J-Y Le Drian, chef de la diplomatie française, pensait répondre au #Président de la République Emmanuel #Macron par SMS, ce dernier a envoyé par message à Ségolène #Royal : « […] c’est quand même mieux que l’autre folle de Ségo » (Le Télégramme) #LeDrian— Conflits (@Conflits_FR) July 29, 2020

D’après Le Canard enchaîné, l’intéressée ne s’est pas démontée, et a envoyé un texto à Emmanuel Macron : « J’ai reçu un appel de Jean-Yves Le Drian pour avoir un contact avec toi. Tu m’appelles quand tu veux ». Sans réponse, Ségolène Royal annonce dès le lendemain, sur BFMTV, avoir été contactée « par un proche du président ». L’Elysée dément, mais finit par rectifier, en admettant « des contacts avec des membres de la majorité mais pas avec le président ni ses proches collaborateurs »

Lu ici




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.