Nigeria : 979 morts d’une maladie « mystérieuse »




Depuis la mi-avril 2020, Kano, la ville la plus peuplée du Nord du Nigeria, avec près de 10 millions d’habitants, a été le témoin de centaines de morts, en particulier parmi les personnes âgées, sans que leurs symptômes aient été réellement diagnostiqués, a appris atlanticactu.com.

Neuf cent soixante-dix-neuf (979) personnes sont mortes au cours des 5 dernières semaines dans l’État de Kano des suites d’une maladie « mystérieuse », a indiqué le ministre nigérian de la Santé, Osagie Ehanire, expliquant que des cadres de la santé et des hauts fonctionnaires ont également été emportés par cette maladie non identifiée. Présent en conférence de presse, Ehanire a fait savoir que 150 personnes sont décédées au cours des trois derniers jours pour la même raison à Kano.

Au début, les autorités ont attribué la responsabilité des décès à des maladies telles que le diabète, l’hypertension et le paludisme. Mais les résultats d’une mission officielle ont finalement conclu qu’ils étaient liés, pour la plupart d’entre eux, au coronavirus. Notons toutefois que le gouvernement de l’État de Kano avait annoncé plus tôt que la maladie « mystérieuse » est différente de la Covid-19. A ce jour, la Covid-19 a fait 12 486 contaminations, dont 999 cas à Kano, et 354 décès depuis sa propagation dans le pays.