« On n’est pas satisfaits », déclare Mahmoud Dicko après la rencontre avec les Présidents de la CEDEAO (audio)




La médiation initiée ce 23 juillet par les cinq Chefs d’Etat de la CEDEAO au Mali semble déjà un échec. L’imam Mahmoud Dicko a eu une très mauvaise impression des échanges.
« Je mentirais si je dis qu’on a été satisfaits, a affirmé le parrain de la CMAS à la sortie de la rencontre du M5RFP avec la délégation de la CEDEAO. Nous ne sommes pas un peuple soumis qui accepterait le diktat sans broncher. Ceux qui sont morts l’ont été pour une cause. Ils ne sont pas morts pour rien. Il n’est pas possible qu’on occulte tout ce qui se passe dans le pays pour nous soumettre la volonté des Chefs d’Etat venus ici. Nous sommes toujours ouverts au dialogue mais nous ne sommes pas satisfait de ce qui a été dit », a-t-il ajouté.

L’autorité morale du M5RFP reproche notamment à la médiation de ne pas prendre en compte les conséquences à tirer des décès de manifestants lors des premières actions de désobéissance civile.

« Il est inconcevable que ceux qui ont envoyé des blindés nous tuer jusque chez nous nous gouvernent comme si de rien n’était », a-t-il martelé.

"On n'est pas satisfait", déclare Mahmoud Dicko après la rencontre avec les Présidents de la CEDEAO
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube