RDC: vers une libération des personnes condamnées pour l’assassinat de Kabila-père




rfi

Vue de la prison de Makala à Kinshasa, RDC. AFP PHOTO / JUNIOR D. KANNAH

Le processus de libération de prisonniers gracié par le président Félix Tshisekedi, le 30 décembre dernier, doit débuter ce vendredi. Parmi ces prisonniers, on retrouve les personnes condamnées pour l’assassinat de l’ancien président Laurent Désiré Kabila.

Présidée par le vice-ministre de la Justice, Bernard Takaish, la cérémonie se tiendra à la prison de Makala. Une prison où sont détenus le colonel Eddy Kapend et les 22 autres personnes emprisonnées pour l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila.

De manière progressive

Est-ce que les 23 seront libres tout à l’heure ? Contacté ce jeudi, le vice-ministre n’a pas confirmé que les libérations seront toutes effectives dans la journée. Il a ajouté que les remises en liberté se feraient de manière progressive.

Car ces personnes condamnées dans l’affaire Kabila ne sont pas les seules à être pouvoir être libérés dès ce vendredi. La grâce présidentielle accordée par Félix Tshisekedi concerne plusieurs dizaines de détenus et rien ne dit que les condamnés du dossier Kabila-père seront les premiers à franchir les portes du pénitencier.

Pas le week-end

Les libérations ne pouvant s’effectuer le week-end, celles-ci pourraient être faites au cours de la semaine prochaine. Une semaine qui se terminera par la date anniversaire de la mort de Laurent-Désiré Kabila, c’était il y a presque 20 ans, le 16 janvier 2001.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.