Selon Barack Obama, Donald Trump n’a «jamais» pris son rôle au sérieux




L’ex-président américain, soutien de Joe Biden et Kamala Harris dans la course à la Maison-Blanche, doit se livrer mercredi soir à un réquisitoire contre son successeur.

L’ancien président américain Barack Obama devait prononcer mercredi soir un sévère réquisitoire contre son successeur Donald Trump qui n’a, selon lui, «jamais» pris la mesure de son poste.

«J’ai espéré, pour le bien de notre pays, que Donald Trump puisse montrer l’envie de prendre son rôle au sérieux, qu’il puisse ressentir le poids de la fonction», devait déclarer M. Obama, selon des extraits de son discours diffusés à l’avance. «Mais il ne l’a jamais fait», devait-il ajouter.

«Ce soir, je vous demande de croire en la capacité de Joe (Biden) et Kamala (Harris) de sortir notre pays de ces temps sombres et de le reconstruire meilleur», devait-t-il ajouter. «Parce que c’est ce qui est en jeu aujourd’hui: notre démocratie.»