Tension en Méditerranée orientale: “Blessé dans l’âme, Macron, dont nous avons déjoué tous les plans vicieux, s’attaque à la Turquie”




Tension en Méditerranée orientale:
“Blessé dans l’âme, Macron, dont nous avons déjoué tous les plans vicieux, s’attaque à la Turquie”

La Turquie a dénoncé jeudi les déclarations «arrogantes» d’Emmanuel Macron critiquant les actions d’Ankara en Méditerranée orientale et accusé le président français de «mettre en péril» les intérêts de l’Europe.

«Le président français Macron a encore une fois fait des déclarations arrogantes, dans un vieux réflexe colonialiste», a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères, ajoutant que le chef d’Etat français «favorise les tensions et met en péril les intérêts de l’Europe et de l’Union européenne».

M. Macron a exhorté jeudi l’Europe à parler d’une seule voix et à se montrer «ferme» face à la Turquie en Méditerranée orientale, à quelques heures d’un sommet avec ses homologues du sud de l’UE sur les tensions dans la zone.

«L’Europe doit avoir une voix plus unie et plus claire» face à la Turquie, a déclaré le chef de l’Etat à Porticcio en Corse, île française de la Méditerranée. «Nous, Européens, devons être clairs et fermes avec le gouvernement du président (Recep Tayyip) Erdogan qui aujourd’hui a des comportements inadmissibles», et doit «clarifier ses intentions», a-t-il martelé, alors qu’il n’y pas de position unie européenne sur le sujet. Dans une apparente allusion aux actions du gouvernement turc et leurs conséquences, il a aussi affirmé que «le peuple turc qui est un grand peuple mérite autre chose».

«Macron attaque la Turquie et notre président chaque jour parce que nous déjouons ses projets insidieux et ses sales jeux en matière de politique étrangère», a ajouté le ministère turc. «Au lieu de poser aveuglément comme l’avocat de la Grèce et des Chypriotes-grecs (..), la France devrait adopter une position favorisant la réconciliation et le dialogue», a-t-il poursuivi.

Les propos de M. Macron selon lesquels le peuple turc «mérite autre chose» semblent avoir été perçus par Ankara comme une tentative de dresser le peuple turc contre le président Erdogan. «Notre président de la République est un des leaders élus avec le plus grand pourcentage des votes en Europe. Notre président a toujours tiré sa force du peuple turc. Le peuple turc et son gouvernement ont toujours été unis face à ce genre de délire et vont continuer de l’être», a affirmé le ministère des Affaires étrangères.

◼️”Blessé dans l’âme, Macron, dont nous avons déjoué tous les plans vicieux, s’attaque à la Turquie”

Ankara a très fermement répondu aux propos du président français, Emmanuel Macron, accusant ce dernier de fomenter des plans vicieux en politique étrangère.

Le ministère turc des Affaires étrangères a publié, jeudi, un communiqué relatif aux déclarations d’Emmanuel Macron en marge du mini-sommet tenu ce jeudi en Corse et réunissant certains pays riverains de la Méditerranée et membres de l’Union Européenne (Med7 : France, Italie, Espagne, Portugal, Grèce, secteur chypriote grec et Malte).

La diplomatie turque a d’abord voulu rappeler que « les temps où la France faisait ce qu’elle voulait partout dans le monde est révolu ».

◼️”Blessé dans l’âme, Macron, dont nous avons déjoué tous les plans vicieux en politique étrangère, s’attaque chaque jour à la Turquie et à notre Président de la République”, a fustigé le ministère turc.

Il a également rappelé qu’Erdogan est un des leaders européens élu avec le plus grand nombre de voix et qu’il tient sa force du soutien de son peuple.

Quant à la Méditerranée orientale et la question des eaux territoriales des pays riverains, “il ne revient pas à Macron de faire la délimitation des zones”.

“Au lieu de faire l’avocat de la Grèce et du secteur chypriote grec, qui prennent en otage l’UE pour leurs seuls intérêts, la France devrait plutôt faire le choix de la négociation et du dialogue. C’est ce que l’on attend d’un membre de l’UE et d’un allié de l’OTAN”, a poursuivi le ministère.

Et d’ajouter : “Le président français alimente les tensions avec son approche individualiste et nationaliste, et met en péril les intérêts de l’Europe et de l’UE. La France, qui adopte une politique colonialiste, et qui n’a aucun littoral en Méditerranée orientale, fait preuve de totale incohérence en critiquant la politique étrangère de la Turquie qui se base sur la coopération, la sincérité et l’humanisme”.

Pour conclure, le ministère turc des Affaires étrangères a invité le peuple français à juger lui-même l’incapacité dans laquelle Macron se retrouve.

AA et AFP




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.