Tous les médecins peuvent prescrire l’hydroxychloroquine, depuis l’arrêté du 10 juillet 2020




wikistrike.com

par Candice Vacle

« La liberté de prescrire l’hydroxychloroquine est bien rétablie dans les limites qui existaient avant la crise du covid »: dit Maître Manna du Collectif n’oublions rien, à partir de la minute 1:50:

  • https://www.youtube.com/watch?v=ZWSMcs2xPzs

Elle ajoute:

« C’est-à-dire que l’on peut prescrire l’hydroxychloroquine hors AMM.[1] Simplement, il doit être écrit sur l’ordonnance « Hors AMM », et ça n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Mais, on a bien la liberté de prescrire du médecin et l’obligation du pharmacien de délivrer le médicament. »

Il en est ainsi depuis un arrêté pris le 10 juillet 2020, publié au JO le 11 juillet 2020. [2],[3]

A propos de cet arrêté, le Pr. Perronne, infectiologue explique de la minute 4:47 à la minute 5:50 que tous les médecins peuvent désormais prescrire l’hydroxychloroquine car « même si le gouvernement n’a pas communiqué là dessus, quand il y a eu début juillet la loi qui a supprimé l’état d’urgence sanitaire, ça abolit, de fait, tous les décrets qui ont été pris pendant cette période. Donc, les décrets anti-chloroquine ont été abrogés. » « Ce qui est très curieux c’est que personne n’a communiqué là dessus au niveau de gouvernement et j’ai même vu un message de la Direction générale de la Santé qui disait l’inverse », remarque-t-il. « Ceci dit, il y a des pharmaciens qui ne sont pas au courant et qui refusent de délivrer l’ordonnance. C’est eux qui sont hors la loi pour le coup. »

Il n’y a eu aucune communication du gouvernement ou des médias sur le sujet. Pourquoi? Pourquoi avoir maintenu les citoyens, les médecins et les pharmaciens dans l’ignorance de ce « rétablissement » de l’hydroxychloroquine? Est-ce à mettre en rapport avec la « guerre » et la « censure » contre l’hydroxychloroquine dont parle Pr. Raoult? [4],[5] C’était pourtant une information importante dans le contexte de la crise du covid-19. Certaines personnes angoissées à l’idée d’être malades du covid-19 auraient pu être rassurées par cette nouvelle. Certaines personnes malades du covid-19 auraient pu sans doute bénéficier de ce traitement?

Candice Vacle

Journaliste

Notes

[1] AMM: Autorisation de mise sur le marché

[2] https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000042106233&categorieLien=id

[3] https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/07/15/la-prescription-dhydroxychloroquine-elargie/

[4] A partir de la minute 57:50 Pr. Raoult parle de la censure contre la chloroquine https://reseauinternational.net/pr-raoult-si-la-maladie-reste-ce-quelle-est-maintenant-je-ne-sais-pas-qui-va-vouloir-se-vacciner-pour-un-truc-qui-ne-tue-pas/

[5] Le Pr. Raoult dit: « Ce qui explique aussi, en partie, la guerre contre l’hydroxychloroquine. » https://reseauinternational.net/pr-raoult-si-la-maladie-reste-ce-quelle-est-maintenant-je-ne-sais-pas-qui-va-vouloir-se-vacciner-pour-un-truc-qui-ne-tue-pas/




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.