Trump de retour en campagne à la Maison Blanche n’est plus contagieux, selon son médecin




Donald Trump a fait sa première apparition en public, ce samedi 10 octobre, depuis son retour à la Maison Blanche après avoir été hospitalisé trois jours à cause du Covid-19. Selon le médecin de la Maison Blanche, neuf jours après que le président américain a été testé positif au Covid-19, il n’est plus contagieux.

« Ce soir, je suis heureux d’annoncer qu’en plus du fait que le président remplit tous les critères des CDC pour une cessation en sécurité de l’isolement, le test Covid PCR de ce matin montre, au regard des standards actuellement reconnus, qu’il n’est plus considéré comme risquant de transmettre [le virus] à d’autres personnes », a indiqué le Docteur Conley dans un communiqué.

Des tests ont montré « qu’il n’y a plus d’indice de réplication active du virus » et que la charge virale de Donald Trump « diminue », selon le texte du médecin de la Maison Blanche. Le président n’a pas de fièvre et les symptômes qu’il éprouvait se sont « améliorés », est-il ajouté.

« Je vais bien », a d’ailleurs lancé Donald Trump après avoir retiré son masque dès son arrivée au micro. Le président américain s’est exprimé depuis un balcon de la Maison Blanche à l’occasion d’un rassemblement présenté comme « une manifestation pacifique pour la loi et l’ordre ».

« Menace socialiste »

Il n’y avait pas eu droit depuis 10 jours. Alors, du haut de son balcon, Donald Trump a savouré la foule qui l’a ovationné, rapporte notre correspondante à New York, Loubna Anaki. Rassemblées sur la grande pelouse en contrebas, quelques centaines de personnes étaient venues assister au discours du président. Et une fois n’est pas coutume, tout le monde ou presque était masqué, même si la distanciation sociale n’était pas vraiment respectée.

Apparu en forme, Donald Trump a d’abord appelé ses partisans à aller voter en masse pour « protéger le pays de la menace socialiste ». Et selon lui, ses adversaires n’ont aucune chance : « On a plus d’enthousiasme aujourd’hui, cette année qu’on en avait il y a 4 ans ! Ça a triplé !! Eux, ils n’ont aucun enthousiasme ! »

Le milliardaire républicain a également adressé des messages aux communautés noires et hispaniques, affirmant une nouvelle fois qu’aucun président ne leur avait rendu service autant que lui.

Le discours de Donald Trump n’aura duré qu’une vingtaine de minutes, mais son équipe a annoncé qu’il se rendrait cette semaine en Pennsylvanie et dans l’Iowa, après son meeting prévu lundi en Floride.

Impact limité

Il s’agissait de la première allocution en public de Donald Trump depuis qu’il a quitté lundi l’hôpital Walter-Reed, où il a été soigné après avoir été testé positif au Covid-19. À son retour à la Maison Blanche, le président avait donné l’impression de chercher sa respiration à plusieurs reprises, selon certains observateurs. La présidence a depuis diffusé des vidéos et le chef de l’Etat s’est exprimé à la télévision, mais c’était la première fois que le grand public a l’opportunité de le voir en direct.

Les déclarations du président américain sur la sécurité ont eu un impact limité sur sa cote dans les sondages d’opinion qui donnent une avance à deux chiffres à son rival démocrate Joe Biden. L’écart est toutefois plus serré dans les États où pourraient se jouer le résultat de l’élection.

Avec RFI




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.