Un jeune algérien réclame 8 millions de dollars au Canada




visa-algerie.com

Un jeune Algérien faussement accusé de proxénétisme au Québec (Canada) réclame une compensation de 8,2 millions de dollars.

Selon Radio Canada, le jeune Oussama Kada, 20 ans, a obtenu un arrêt des procédures, ce qui a amené « à sa libération des accusations déposées contre lui en juin 2018 », rapporte Radio Canada ce samedi.

Mais entre-temps, il a dû passer 15 mois en prison. C’est pour cela que lui et sa famille exigent des compensations financières.

Le jeune algérien victime de racisme

La juge Marie-Claude Gilbert, qui a annoncé l’arrêt des procédures, a déclaré que « les forces de l’ordre ont privilégié leur désir de gagner à tout prix au détriment des principes fondamentaux si chers à notre système de justice ».

D’après Me Mathieu Giroux, l’avocat du jeune Kada, les policiers ont adopté un comportement discriminatoire. Selon lui, Oussama Kada a été « victime de profilage racial », car il est d’origine algérienne. L’avocat estime que « les fautes commises par les policiers […] sont tout simplement choquantes de par leur gravité et par leur nombre ».

Selon le document judiciaire, cité par Radio Canada, Kada est un « artiste photographe » qui entretenait un personnage public à « l’image extravagante ».

Assurant qu’il vivait de son art, jusqu’à son arrestation, son avocat écrit qu’il a vu sa réputation professionnelle entachée à jamais.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.