Un puissant séisme fait plusieurs morts au Mexique




La terre a tremblé mardi matin au Mexique, où au moins cinq morts ont été rapportés ainsi que des dégâts matériels. L’épicentre du séisme se situe dans l’État d’Oaxaca, dans le sud du pays.

Un tremblement de terre d’une magnitude de 7,5 a frappé dans la matinée de mardi 23 juin le sud du Mexique, sur la côte Pacifique, faisant au moins cinq morts, selon un bilan cité par l’AFP. Reuters fait état de son côté d’au moins six morts.

L’épicentre du tremblement de terre se trouvait dans l’État mexicain d’Oaxaca, où se sont produits les cinq décès, d’après les autorités locales. Une des victimes est un travailleur de la raffinerie de la compagnie pétrolière Pemex à Salina Cruz, laquelle a interrompu son activité en raison d’un incendie.

La secousse, qui a fait de sérieux dégâts matériels dans l’Etat d’Oaxaca, a été ressentie jusque dans la capitale Mexico, où deux personnes ont été blessées, selon la mairie.. Elle a été suivie de plusieurs centaines de répliques.

Lorsque les sirènes se sont mises à hurler, des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Mexico, certaines avec des masques sur le visage, d’autres à découvert et ne respectant pas les consignes sanitaires en vigueur durant la crise du coronavirus. Le ministère de la Sécurité publique a indiqué qu’un survol de la ville n’avait montré aucun effondrement de bâtiments.

Des immeubles de bureaux et d’habitations ont tremblé pendant de longues secondes. Des pères de famille tenaient à bout de bras leurs enfants et tous s’éloignaient le plus possible des façades des immeubles par crainte d’un effondrement.

“Aucun dégât important”

“Heureusement, nous n’avons aucun dégât important”, a déclaré le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, tout en appelant à la prudence en cas de possibles répliques, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. “Il y a eu des glissements de terrain, des bris de verre, des  auvents sont tombés, des barrières aussi, mais rien de grave. Les installations stratégiques n’ont subi aucun dommage, autrement dit les ports, les aéroports, les raffineries, les centrales hydroélectriques. Tout est en bon état”, a-t-il précisé.

La NOAA, l’administration océanique et atmosphérique des États-Unis, avait lancé une alerte au tsunami pour le Mexique, le Guatemala, le Salvador et le Honduras. L’agence fédérale a annoncé trois heures plus tard qu’elle était levée.

Le phénomène a surpris plusieurs des habitants de la capitale qui, en raison de la pandémie, ont pris l’habitude de travailler à domicile. “Nous travaillions en pyjama après le petit-déjeuner. Alors nous avons dû sortir dans cette tenue dans la rue”, explique Sonia Flores Cano, 29 ans.

Le personnel médical a évacué les hôpitaux de la capitale, mais ceux atteints du Covid-19 sont restés en isolement. La pandémie a jusqu’à présent entraîné la mort d’au moins 22 584 personnes et en a contaminé au moins 185 122 autres au Mexique.

Le Mexique est situé à l’intersection de trois plaques tectoniques. En 2017, un séisme d’une magnitude de 7,1 avait fait frappé le centre du Mexique, faisant 355 morts dans la capitale et dans les régions alentours.

Avec AFP et Reuters




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.