Une guerre civile américaine? «Oui, il y a effectivement un risque»




Rachel Marsden. Sputnik France

À la suite de la défaite de Donald Trump face à Joe Biden, les affrontements de rue reprennent aux États-Unis. Pourraient-ils dégénérer en guerre civile? Analyse d’une situation explosive avec Olivier Piton, avocat et auteur de deux ouvrages sur Donald Trump, pour le Désordre mondial.

Deux semaines après le scrutin présidentiel américain, les recours judiciaires de Donald Trump contre les résultats électoraux controversés échouent, État après État. Pourtant, il refuse de concéder sa défaite, ayant dit à ses amis qu’il avait l’intention de se battre pour chaque vote.

Mais il semble maintenant presque certain que la réalité des résultats lui donne tort. S’il est effectivement battu, quel pourrait être son avenir? La rumeur court dans la presse américaine qu’il pourrait monter son propre média pour rivaliser avec Fox News. Le Président critique de plus en plus la chaîne de télévision conservatrice pour n’être pas suffisamment en phase avec son programme. Trump pourrait-il agir comme une sorte d’opposition non officielle à Joe Biden à partir de sa propre plateforme médiatique? Et que pourrait advenir du mouvement MAGA qu’il a lancé?

Olivier Piton, avocat en droit public, président de la Commission des lois à l’Assemblée des Français de l’étranger et auteur de La Nouvelle Révolution américaine et Les Transgressifs au Pouvoir –Emmanuel Macron et Donald Trump (tous deux parus chez Plon), réagit aux affrontements de rue à Washington à la suite de l’élection:

«Il y a une volonté de la majorité d’aller plus loin que la défaite de la minorité. Il y a une volonté d’humilier la minorité.»

Ces accrochages pourraient-ils s’étendre et dégénérer en guerre civile? L’auteur de La Nouvelle Révolution américaine répond:

«Il y a eu un sondage qui disait que le nombre de gens qui refusaient par principe la victoire de l’autre camp et qui étaient prêts à prendre les armes pour son candidat avait augmenté de dix points en quatre ans, toutes tendances confondues, aussi bien à gauche qu’à droite. Alors oui, il y a effectivement un risque, parce qu’il y a une vraie crise démocratique aux États-Unis.»

Si sa défaite est confirmée, quel pourrait être l’avenir de Trump et de ses partisans? L’avocat et auteur réagit aux rumeurs de la création d’une «Trump TV»:

«La question de savoir ce que va faire Donald Trump dans les médias ou en politique est effectivement intéressante, puisqu’il existe des médias de “l’alt-right” [droite dure aux USA, ndlr] et alternatifs, mais pour l’instant, ils ont des audiences très fortes, mais dans des milieux très restreints.»

Pourquoi le Président semble-t-il de plus en plus remonté contre Fox News?

«Fox News n’était qu’un allié de circonstance. Donald Trump n’a jamais été la tasse de thé de Fox News. Ça a toujours été une alliance de circonstance.»




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.