Une maladie “mystérieuse” fait exploser les urgences




Au moins une personne est décédée et 227 autres ont été hospitalisées à la suite d’une maladie non identifiée dans l’État d’Andhra Pradesh, au sud de l’Inde.

Les patients présentent un large éventail de symptômes allant de la nausée à la perte de conscience, selon les médecins.

Les autorités enquêtent sur la cause de la maladie, qui a balayé la ville d’Eluru le week-end dernier.

Cette épidémie survient alors que l’Inde continue de lutter contre la pandémie de covid 19 et affiche le deuxième plus grand nombre de cas de coronavirus au monde.

L’Andhra Pradesh est l’un des États les plus touchés par la covid : avec plus de 800 000 cas.

Mais la Covid-19 ne semble pas être la cause des hospitalisations du week-end. Le ministre de la santé de l’État, Alla Kali Krishna Srinivas, a déclaré que tous les patients sont testés négatifs pour le coronavirus.

“Les personnes qui sont tombées malades, en particulier les enfants, se sont soudainement mises à vomir après s’être plaints de brûlures aux yeux. Certains d’entre eux se sont évanouis ou ont eu des crises d’épilepsie”, a dit un médecin de l’hôpital gouvernemental d’Eluru au journal The Indian Express.

Soixante-dix personnes sont sorties de l’hôpital, tandis que 157 autres sont toujours en cours de traitement, ont affirmé les responsables.

Le ministre en chef de l’Etat, Jaganmohan Reddy, a déclaré que des équipes médicales spéciales sont envoyées à Eluru pour enquêter sur la cause de la maladie. M. Reddy devrait également se rendre dans la ville pour rencontrer les patients et leurs familles.

M. Srinivas a déclaré que les échantillons de sang des patients n’ont révélé aucune preuve d’infection virale.

“Nous avons exclu un possible empoisonnement par contamination de l’eau ou pollution de l’air après que les fonctionnaires aient visité les zones où les gens sont tombés malades”, a-t-il dit. “Il s’agit d’une maladie mystérieuse et seule une analyse en laboratoire permettra d’en révéler les causes”.

Cependant, le parti d’opposition Telugu Desam a demandé l’ouverture une enquête sur l’incident, insistant sur le fait que la cause de la maladie mystérieuse était un empoisonnement provoqué par une pollution.