Video/ Guinée : La tombe du président Sékou Touré profanée




La tombe du feu Ahmed Sékou Touré, premier président de la Guinée et père de l’indépendance, a fait l’objet de profanation au Mausolée de Camayenne, ce mardi 14 juillet 2020.

D’après nos informations, l’auteur serait un homme en tenue qui visiblement n’a pas toutes ses facultés mentales.

Contacté par des confrères du site Kalenews, Mangamory Bangoura, secrétaire administratif du bureau politique national de l’ancien parti (PDG-RDA) de feu Ahmed Sekou Touré, est revenu sur la scène.

« Quelqu’un nous a fait un coup de fil disant qu’il y a un homme qui est en train de mettre le feu dans le Mausolée. Et quand nous y sommes arrivés, effectivement il y avait un monsieur qui était habillé en tenue militaire, mais il semblait un peu dérangé. Il parlait à lui-même et faisait des gestes un peu bizarres.

Il s’asseyait sur la tombe du président Ahmed Sékou Touré et se couchait là-dessus. Il avait un sac à dos à coté, qui était à moitié rempli. Après avoir mis le feu dans le coin du Mausolée, il a arraché tout ce qui pouvait brûler pour mettre sur le feu. Comme on ne savait pas ce qui se trouvait dans le sac et il était habillé en tenue militaire, pour nous il ne fallait pas l’approcher. Donc on a appelé la police et la gendarmerie.

Quand on lui demandé qu’est-ce qu’il cherche et pourquoi il a mis le feu, il a juste dit : ‘’Que ça ne peut pas s’expliquer ici’’. Et quand on l’a arrêté, il a simplement dit de l’envoyer au poste de police », a expliqué le secrétaire administratif du PDG-RDA




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.