Assane Diouf transféré au Camp pénal




Celui qu’il est convenu de surnommer “l’insulteur public numéro 1” change de prison.

Selon Les Échos, Assane Diouf a été transféré à la maison d’arrêt du Camp pénal de Liberté 6.

À noter que la Chambre d’accusation s’est opposée à la requête en annulation de la procédure déposée, ce mardi 14 juillet, par ses avocats.

Assane Diouf a été placé sous mandat de dépôt, le vendredi 5 juin dernier, pour provocation à un attroupement armé, outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et rébellion.