Contentieux financiers : Du nouveau dans l’affaire opposant Bocar Samba Dièye à la Cbao !




L’opérateur économique, Bocar Samba Dièye, peut nourrir l’espoir de voir son différend avec la Cbao connaître une issue heureuse. Ce, 12 longues années après que cette affaire a éclaté. Et pour cause ! Un rapport d’expertise, jusque-là confidentiel, commandité par la Cour suprême, lui serait favorable.

C’est du moins l’annonce faite, ce dimanche, par le commerçant lui-même et l’Association des clients et sociétaires des institutions financières (Acsif) au cours d’un point de presse conjoint.

En plus clair, ledit rapport, qui porte exclusivement sur les relations financières entre les deux parties, a révélé que la vérité est du côté de l’importateur de riz, jure notamment le président de l’Acsif, Famara Ibrahima Cissé.

Ce dernier avance que “Bocar Samba Dièye était victime d’abus d’arnaque et de complot orchestrés par la Cbao à des niveaux insoupçonnés. C’est ainsi que ce rapport d’expertise donnant fondement certain à notre étude, ne fait qu’ouvrir encore les yeux aux Sénégalais sur les pratiques que nous dénonçons au quotidien”.

Ce document, poursuit Famara Ibrahima Cissé, “n’est que la face visible de l’iceberg qui cache tout le magma d’injustices, de dérives et de maux auxquels les usagers sont soumis dans leur quotidien”.

Le contentieux financier autour d’une “dette non due” de plus de 7 milliards de francs Cfa, remonte à 2008. Et jusqu’à présent, il n’a pas connu son épilogue. Mais, d’après l’Acsif, ce dossier permettra de “rompre définitivement avec les hideuses pratiques bancaires”.

Quant au commerçant Bocar Samba Dièye, qui parle d'”experts neutres” envoyés par la Cour suprême, il a mis la pression sur la justice sénégalaise pour tirer “enfin” cette affaire au clair. Car, affirme-t-il face à la presse, “je ne dois rien à la banque. J’ai payé l’intégralité de l’argent qu’elle m’a prêté. C’est elle qui me doit 3 milliards 900 millions de francs Cfa”.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.